Le député NPD de Jonquière, Claude Patry

Claude Patry présentera un projet de loi

Député NPD de Jonquère-Alma, Claude Patry présentera un projet de loi pour que les travailleurs deviennent des créanciers privilégiés en cas de vente, de fermeture ou de faillite d'usines.
Invité au Cercle de presse du Saguenay, ce matin, Claude Patry a indiqué qu'il est inacceptable que des gens qui ont travaillé 35 ans dans une entreprise se retrouvent avec un fonds de pension diminué de 25 à 35 pour cent, alors que leur revenu de retraite n'est déjà pas imposant. La situation est d'autant plus désolante, dit-il, quand on voit partir des hauts dirigeants, chefs d'entreprise, avec des indemnités de départ faramineuses. «Les p'tits travailleurs sont loin d'être riches à la retraite», a-t-il insisté, ajoutant qu'il faudrait aussi instaurer un fonds national pour tous ceux qui n'ont rien.
Claude Patry est réaliste. Il sait bien que son pouvoir dans l'opposition est très limité, surtout en présence d'un gouvernement majoritaire. Il regrette que les députés soient incapables, à l'occasion, de mettre la partisanerie de côté. Selon lui, la grande qualité des mouvements syndicaux est justement d'être capable de mettre leurs guéguerres sur pause, lorsque la situation l'exige, pour lutter ensemble dans l'intérêt des gens. Selon lui, si les députés pouvaient voter, en secret, en leur âme et conscience, ça changerait bien des choses.
Plus de détails demain dans Le Quotidien.