CKAJ à 10 000 watts

Le directeur général par intérim de CKAJ, Robert Banford, avait une très bonne nouvelle à annoncer aux membres présents à l’assemblée générale annuelle tenue lundi soir : la station devrait émettre de nouveau à 10 000 watts vers midi mardi.

En 2008, CKAJ avait obtenu l’autorisation de diffuser à 14 164 watts. Toutefois, la station avait limité sa diffusion à 10 000 watts en raison des coûts élevés, avant que des problèmes techniques majeurs ne la ramènent à autour de 800 watts depuis 2013. « CKAJ va émettre à 10 000 watts demain à midi », a-t-il assuré.

Plusieurs personnes s’attendaient à une assemblée houleuse, en raison du départ en septembre de l’animateur Louis Champagne. « Deux ou trois personnes nous avaient dit que ça allait brasser. Mais ça s’est fait dans la joie et le bonheur », a raconté M. Banford lors d’un entretien téléphonique avec Le Quotidien après l’assemblée.

CKAJ a également retrouvé un bilan financier positif. « L’an passé, on avait un déficit de 52 000 $. Cette année, on a un surplus de 42 000 $ », a-t-il indiqué. Ce sont principalement les revenus publicitaires qui ont été en hausse, avec autour de 10 0000 $ en plus. Les revenus totaux de la station ont ainsi atteint 450 000 $, a indiqué le secrétaire-trésorier Michel Jomphe. 

Robert Banford suit avec attention les développements touchant Promotion Saguenay ces jours-ci. C’est que l’organisme avait acheté pour quelque 40 000 $ en publicités dans la dernière année. Les ententes ont récemment pris fin. « Ils nous donnent une bonne commandite, un peu sous forme de subvention. C’était leur façon de nous aider », a indiqué M. Banford. Rappelons que la nouvelle mairesse de Saguenay, Josée Néron, s’interrogeait sur les subventions aux organismes données par Promotion Saguenay et s’était engagée à revoir la façon de faire. « On va négocier avec les personnes où ça va aller. On a beaucoup de gens aussi qui connaissent la nouvelle administration. C’est à renégocier complètement notre affaire », a-t-il envisagé, se disant confiant.