Chute-des-Passes: le feu perd de la vitesse

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
L’incendie qui fait rage dans le secteur Chute-des-Passe a perdu en vitesse. Le feu est toujours hors contrôle, mais la pluie tombée lundi a permis de passer d’une vitesse de propagation rapide, voire très rapide, à modérée. 

«Le feu est toujours hors de contrôle, confirme Josée Poitras,  porte-parole de la SOPFEU. Mais en raison de la température et de la pluie dans le secteur, la vitesse de propagation a diminué. C’est une bonne nouvelle. Actuellement, la vitesse est modérée.»

La porte-parole de la SOPFEU souligne toutefois que la situation peut changer rapidement. « Le vent et quelques heures d’ensoleillement pourraient faire changer les choses. Les possibilités d’averses et d’orages localisés pourraient faire changer la direction du vent et le comportement du feu.» 

Lundi, environ 10 millimètres de pluie sont tombés dans le secteur. «Ça nous aide. Lundi, c’était la première fois que les pompiers pouvaient travailler au sol une journée complète. Habituellement, il faut les retirer parce que c’est trop dangereux. »

Une quarantaine de pompiers en provenance de l’Ontario arrivés lundi se sont mis au travail mardi matin. Une soixantaine de pompiers supplémentaires en provenance de l’Alberta doivent arriver mardi. Ils pourront être sur le terrain dès mercredi.

«Les attaques ponctuelles se poursuivent. Les équipes continuent également de creuser des tranchées et de faire de l’abattage afin d’empêcher le feu de se propager. »

Rappelons que le brasier a ravagé 10 000 hectares de dimanche à lundi, portant le nombre total d’hectares brûlés à plus de 72 000. La SOPFEU devrait dresser un nouveau portrait de la situation en cours de journée mardi.