CHSLD: une vague de chaleur qui a été bien supportée dans la région, selon la FIQ

Environ 75% des centres d’hébergement et de longue durée (CHSLD) du Saguenay-Lac-Saint-Jean possèdent des aires communes climatisées et la vague de chaleur cette semaine n’a pas compliqué le travail des équipes soignantes, malgré les mesures liées à la COVID-19, selon la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ).

«Oui, il y a des endroits où c’est un peu plus chaud, mais dans l’ensemble ça va quand même bien», a souligné Julie Bouchard, présidente régionale de la FIQ.

Certains résidants ont pu avoir un ventilateur dans leur chambre, lorsque cela était demandé. Ils pouvaient sinon se rafraîchir dans les aires communes climatisées, que possèdent environ les trois quarts des CHSLD de la région, précise-t-elle.

Du côté du personnel, la présidente souligne que la chaleur a été bien supportée, malgré le port d’équipements de protection supplémentaires liés à la COVID-19, comme au CHSLD de la Colline de Chicoutimi-Nord ou au CHSLD Georges-Hébert de Jonquière. «C’est sûr qu’avec le masque et tout il fait chaud, mais ce n’est pas pire qu’ailleurs», a-t-elle indiqué.

Bris au CHSLD de la Colline

Au CHSLD de la Colline, un bris d’équipement relié à la climatisation centrale est survenu au début de la semaine. «Des mesures alternatives ont été rapidement mises en place pour remédier temporairement à la situation. Une équipe est sur place depuis les derniers jours pour effectuer la réparation», a indiqué par écrit Stéphanie Gobeil, agente d’information du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Des mesures ont également été mises en place dans les milieux sans climatisation et le CIUSSS «travaille présentement à trouver des solutions afin d’améliorer physiquement certaines installations».

L’organisation a indiqué vendredi poursuivre les discussions avec le ministère de la Santé afin de déterminer comment le plan de lutte à la canicule sera adapté dans le contexte de la COVID-19.

Le premier ministre du Québec François Legault a affirmé lundi que son gouvernement a pour objectif que la totalité des CHSLD de la province possède des zones communes permettant aux résidents de se rafraîchir.