Le Quotidien
Contenu commandité
Chiots Nordiques: 4500 chiens adoptés et 4000 chiens stérilisés en 10 ans
ACtualités
Chiots Nordiques: 4500 chiens adoptés et 4000 chiens stérilisés en 10 ans
Pour lutter contre la surpopulation canine, plusieurs communautés autochtones du Québec font appel aux services de Chiots Nordiques. Depuis 2012, l’organisme a placé plus de 4500 chiens en adoption dans le « sud » du Québec. Mais l’adoption n’est que la pointe de l’iceberg pour bien contrôler les populations, car la stérilisation est la manière la plus efficace pour limiter la croissance. C’est pourquoi l’organisme a réalisé 40 interventions sur le terrain, dans 15 communautés autochtones, depuis près de dix ans, ce qui a permis de stériliser plus de 4000 chiens, tout en rendant les milieux plus sécuritaires.
Partager
Des solutions à la surpopulation canine

Actualités

Des solutions à la surpopulation canine

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Faute d’accès à des cliniques vétérinaires, la majorité des chiens dans les communautés autochtones ne sont pas stérilisés. De plus, les moeurs font en sorte que les chiens sont en liberté dans plusieurs villages. À cela s’ajoutent le manque de financement et les enjeux de transport pour les traitements vétérinaires. Un mixte parfait pour créer une surpopulation canine.
Opitciwan désormais plus sécuritaire

Actualités

Opitciwan désormais plus sécuritaire

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Avant l’association avec Chiots Nordiques, plus d’une centaine de chiens devaient être euthanasiés chaque année à Opticiwan pour contrôler la population canine. Depuis 2014, le partenariat avec l’organisme porte ses fruits et les mentalités sont en train de changer. Bien que le travail de stérilisation donne des résultats, la vigilance est de mise, car le travail est toujours à recommencer.
Adopter deux chiens et s'impliquer

Actualités

Adopter deux chiens et s'impliquer

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Dès qu’elle a entendu parler de Chiots Nordiques, Véronique Bélanger a tout de suite voulu s’impliquer dans l’organisme comme bénévole et en adoptant deux chiens, Meika et Xéna, il y a deux ans.