Richard Martel et Andrew Scheer, chef du Parti conservateur du Canada.

Chicoutimi-Le Fjord: Richard Martel réclame le déclenchement de l'élection partielle

Richard Martel presse le premier ministre de déclencher l’élection partielle dans Chicoutimi-Le Fjord. Le candidat du Parti conservateur dénonce l’absence de représentant pour les citoyens de la circonscription à la Chambre des communes alors que s’amorce lundi la session parlementaire à Ottawa.

« Qu’attendent les Libéraux pour déclencher l’élection partielle, qui permettra aux milliers de citoyens de Chicoutimi—Le Fjord d’avoir enfin une voix à la Chambre des communes? Il y a maintenant près de trois mois que l’ancien député a remis sa démission et il est franchement inacceptable que l’élection partielle ne soit toujours pas déclenchée. Il est plus que temps que notre circonscription soit représentée à la Chambre des communes par un député qui n’hésitera pas à défendre nos intérêts», affirme le candidat du Parti conservateur à l’élection partielle dans Chicoutimi—Le Fjord dans un communiqué. 

Richard Martel s’affirme prêt à «sauter sur la glace». Il estime que le premier ministre n’a aucune raison d’attendre avant de déclencher l’élection partielle.