Un tour de dix étages devrait être érigée derrière Place du Saguenay.
Un tour de dix étages devrait être érigée derrière Place du Saguenay.

Chicoutimi dit oui à une autre tour pour personnes âgées

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
Une résidence pour personnes âgées de 285 unités pourrait voir le jour très rapidement derrière Place du Saguenay. Les élus de Chicoutimi ont autorisé, mardi, la construction d’un immeuble de 10 étages sur le terrain vacant adjacent à l’épicerie Super C.

Les édifices de six étages étaient autorisés sous certaines conditions. Mais les élus ont accepté l’érection de 4 étages supplémentaires. La première demande du promoteur, Les Immeubles SBT, dont le siège social se trouve à Pointe-Claire, visait la construction de 12 étages. « Cette première demande a été refusée. Il y avait un risque d’ombrage sur des résidences », précise Michel Tremblay, président de l’arrondissement de Chicoutimi, estimant que la demande est présente pour des tours destinées aux personnes âgées.

La première demande du propriétaire du terrain visait 12 étages. Mais en raison d’un risque d’ombrage sur les résidences, les élus ont refusé cette hauteur.

Le propriétaire du terrain est le même que celui de l’ancien Sears. Les élus de Chicoutimi ne savent toutefois pas, ou ne veulent divulguer, l’identité des promoteurs de ce vaste projet de près de 300 appartements. Aucun citoyen ne s’est opposé à ce projet, du moins durant la période de consultation qui s’est terminée mardi.

Un autre projet, de même ampleur, à moins de quelques centaines de mètres, devait se concrétiser sous peu, mais il semblerait être sur la glace pour le moment. Les élus de Chicoutimi confirment qu’aucune demande de permis pour le projet de tour de dix étages derrière le commerce Potvin Tremblay Meubles n’a été faite récemment.

Mais si tous les projets récemment autorisés par Saguenay allaient de l’avant, près de 1100 unités seraient ajoutées dans le secteur du boulevard Talbot, dans un rayon de moins de deux kilomètres. Le Lux Gouverneur s’apprête à construire 350 appartements. Un permis de construction pour l’aménagement de plus de 200 appartements sur le terrain de l’ancien Deauville a été délivré. Le réseau Sélection, promoteur, a toutefois mis ce projet sur pause pour plusieurs raisons.