Vue de Chicoutimi

Chicoutimi aux urnes le 11 avril

Les citoyens de Chicoutimi seront appelés aux urnes le 11 avril. Les candidats entament donc une campagne de 33 jours, sauf pour celui ou celle qui représentera le Parti québécois, puisque l'investiture n'aura lieu que lundi prochain.
Francyne T. Gobeil représentera le Parti libéral du Québec lors de l'élection partielle dans la circonscription de Chicoutimi.
Le gouvernement Couillard a fait l'annonce de la date de l'élection partielle, hier en après-midi, lors du conseil des ministres. La candidate libérale Francyne T. Gobeil, jointe par Le Quotidien hier soir, s'est dite prête à entamer sa campagne. Elle devrait d'ailleurs inaugurer son local électoral ce week-end. 
«J'ai su la date de l'élection en même temps que vous. J'ai hâte de commencer à rencontrer les gens, puisque j'aime le monde et j'aime ça les écouter. Je me sens prête», a affirmé Mme Gobeil, qui a remporté l'investiture libérale, dimanche dernier.
La candidate caquiste dans Chicoutimi, Hélène Girard
Du côté de la candidate caquiste, Hélène Girard, la campagne de terrain a déjà commencé. 
«Je rencontre les citoyens depuis plusieurs jours déjà. Jusqu'à maintenant, nous parlons beaucoup d'économie et de création d'emplois, puisqu'il s'agit des principales préoccupations de gens. Je vais jouer la carte de la franchise et de l'honnêteté et vous allez voir que mes bottines vont suivre mes babines!», a affirmé Hélène Girard.
<p>Le candidat de Québec solidaire Pierre Dostie</p>
Le candidat de Québec solidaire, Pierre Dostie, se doutait bien que la date de l'élection allait être connue cette semaine. «Nous soupçonnions que le premier ministre profiterait du conseil des ministres pour déclencher les élections. De mon côté, j'ai déjà participé à plusieurs rencontres et je suis prêt pour la campagne», a affirmé celui qui inaugurera bientôt son local électoral, dans le centre-ville de Chicoutimi-Nord. 
Pierre Dostie s'était présenté en 2003 sous la bannière de l'Union des forces progressistes et en 2012 pour Québec solidaire.
<p>Mireille est candidate pour l'investiture péquiste.</p>
Un candidat lundi pour le Parti québécois
Quant à celui ou celle qui portera les couleurs du Parti québécois, nous ne saurons son nom que lundi soir, lors de l'investiture qui se tiendra à 19h, à l'hôtel La Saguenéene de Chicoutimi.
<p>Élise Gauthier est également candidate pour l'investiture péquiste</p>
«Nous nous attendions à une date autour du 11 avril. Nous avons hâte de connaître le candidat, mais ça ne changera pas grand-chose même si l'investiture se tient seulement lundi prochain. Nous avons 2234 membres inscrits jusqu'à maintenant dans Chicoutimi et nos trois candidats en lice sont prêts», a affirmé le président du Parti québécois dans Chicoutimi, Loïc Chartier.
<p>Mario Gagnon est l'un des candidats à l'investiture péquiste.</p>
Les candidats à l'investiture Mario Gagnon, Élise Gauthier et Mireille Jean tenteront de représenter le parti.