Chicoutimi aura son marché de Noël

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
Alors que les grandes villes du monde annulent tour à tour leur marché de Noël, les Saguenéens devraient avoir le leur, et ce, même si le territoire passe en zone rouge.

À moins d’un revirement spectaculaire, le Marché de Noël européen sera de retour au centre-ville de Chicoutimi, en décembre prochain.

À moins d’un revirement spectaculaire, Chicoutimi aura son marché de Noël en 2020.

«Ça fait un mois qu’on prépare le marché. Nous avons fait un plan qui respecte les règles de la zone orange, mais aussi celles de la zone rouge. Et notre plan a été accepté. Disons qu’à 98 % certain, nous aurons notre marché de Noël et je pense que ça fera du bien à la population. Nos décorations sont achetées et nos 28 artisans, producteurs et commerçants ont confirmé leur présence pour les kiosques», confirme Bruno Gauthier, président de la Corporation des centres-villes de Chicoutimi.

Le site devra toutefois être modifié pour respecter les règles de la santé publique. Le marché, qui prend forme à la Place du Citoyen, sera élargi jusqu’à l’hôtel de ville pour donner plus d’espaces entre les kiosques. Mais les organisateurs ont dû annuler la présence du père Noël et la vente de vin chaud. La musique, notamment une chorale, pourra toutefois se joindre au marché qui permet aux gens de découvrir une foule de produits de la région.

Pour respecter les règles de la santé publique, le site du marché sera élargi jusqu’à l’hôtel de Ville.

Un peu plus tôt cette semaine, Québec a annoncé l’annulation de son marché de Noël allemand. Le marché de Noël de Nuremberg, en Allemagne, le plus connu, a aussi été annulé.

À Saguenay, la faible densité de population permet l’organisation d’un tel événement. Si la région demeure en zone orange, plus de 250 personnes pourront se retrouver au même moment sur le site. En zone rouge, ce nombre devra baisser à 150. Des gens seront postés à l’entrée pour faire respecter le nombre maximal de visiteurs.