Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Char allégorique de Noël à Saguenay: la Santé publique accepte, la sécurité publique émet des bémols

Katherine Boulianne
Katherine Boulianne
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
La Santé publique revient sur sa décision et autorise le passage du char allégorique de la Caserne de jouets dans les rues de Saguenay, mais le projet n’est pas sauvé pour autant. Des notions de sécurité publique viennent maintenant freiner les ambitions de Mario Gagnon. 

La décision de Saguenay est tombée vendredi en après-midi. Stéphane Bégin, du cabinet de la mairesse, a confirmé au Quotidien que Saguenay pourra autoriser Mario Gagnon à défiler avec son char allégorique. 

«Il y a eu des discussions avec la Santé publique au cours des dernières heures et la Santé publique a changé sa position en nous disant que si les règles de distanciation étaient respectées, la Ville pouvait donner l’autorisation.»

Pourtant, quand Le Quotidien a joint Mario Gagnon par téléphone pour lui apprendre la nouvelle, sa réaction n’a pas été celle attendue. 

«Je ne me réjouis pas trop vite. J’ai parlé avec la sécurité publique et l’on m’a donné des articles du code de la sécurité routière qui pourraient être difficiles à respecter. Ça m’a découragé un peu. Mais si ce n’est pas possible, on fera autre chose. On va voir la suite!» 

Ceux qui espèrent encore voir le char allégorique de la Caserne des jouets devront donc prendre leur mal en patience, en attendant la décision finale quant à l’activité. 

Lire aussi: Interdiction du passage du char allégorique de la Caserne de jouets: qui dit vrai?