Pour se rendre à l'urgence, les usagers devront passer par la porte principale de l'hôpital durant les 15 premiers mois des travaux.

Chantier de 30 M$

Après 15 ans d'attente, le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Lac-Saint-Jean-Est se prépare en vue du vaste chantier de réaménagement de l'urgence et des cliniques externes. Ce chantier de quelque 30 millions $ commencera le 4 août prochain et durera près de deux ans et demi. Des travaux qui ne seront pas sans impacts pour les usagers de l'hôpital d'Alma.
«Les gens devront changer certaines habitudes. L'entrée de l'urgence sera condamnée. Ils devront utiliser l'entrée principale. Une signalisation particulière sera installée, car l'urgence se trouve plus loin de cette porte », répond Marie-Karlynn Laflamme, responsable des communications au CSSS Lac-Saint-Jean-Est.
Par ailleurs, l'entrée principale ne dispose pas de rampe pour les fauteuils roulants.
«Il y a un élévateur que les gens doivent eux-mêmes activer. Il faudra donc appeler à l'entraide dans cette entrée. Si on voit des gens qui ont de la difficulté à l'entrée, on demande aux autres de les aider», propose Mme Laflamme, précisant qu'au cours des premières semaines de travaux, des employés supplémentaires se trouveront près de l'entrée pour diriger les gens.
Au cours des travaux, un défi de taille attend la direction de l'hôpital. L'électricité de tout le bâtiment devra être interrompue pendant près de huit heures. L'entrée électrique, la seule de l'édifice, devra être complètement refaite. Une génératrice mobile devra supporter les opérations de l'hôpital, notamment le fonctionnement des machines médicales.
«C'est une situation qui va amener son lot de défis. Les gens travaillent en ce moment pour minimiser les impacts. La date n'a pas encore été déterminée, mais ce sera à l'automne, dans les premières semaines de travaux», précise la responsable des communications.
Travaux
Étant donné la condamnation de la porte de l'urgence, l'entrepreneur Pomerleau devra construire une sortie d'urgence en priorité. Les importants travaux commenceront le 11 août et ils devraient durer 30 mois.
La direction de l'hôpital invite d'ailleurs les usagers à modifier certains comportements pendant la durée des travaux.
«On demande aux gens d'utiliser les espaces de stationnement situés en face de la porte uniquement pour une consultation à l'urgence. On demande également aux gens qui viennent pour des prélèvements de venir un peu plus tard s'ils le peuvent. Il y a un bouchon à 7 h et les gens s'entassent dans le corridor, ce qui bloque la circulation aux usagers qui voudront se rendre à l'urgence », énumère Mme Laflamme.
La nouvelle urgence, qui sera prête dans 15 mois, pourra compter sur un espace deux fois plus grand qu'avant.
«C'est une urgence des années 80. Et les normes changent continuellement. Donc ça faisait longtemps qu'on ne répondait plus à certaines normes, dont la prévention des infections. L'espace consenti à chaque civière aussi est également trop petit. L'équipe travaille dans un milieu aigu», pointe Marie-Karlynn Laflamme.
Travaux en chiffres
38 millions $ (8 millions $ pour le stationnement à étages construit récemment)
le chantier sera en activité de 7 h à 21 h, du lundi au vendredi
30 mois de travaux
Phase 1 : Agrandissement de l'hôpital pour y accueillir la nouvelle urgence et les cliniques externes (15 mois)
Phase 2 : Convertir les espaces actuels de l'urgence en clinique externe d'orthopédie (15 mois)