Le Domaine-du-Marais

Chambord dépose une contre-offre déposée par Desbiens

Chambord a fait une contre-offre sur la proposition finale déposée par Desbiens pour tenter de s'entendre  sur la desserte en aqueduc et égout des résidences des secteurs de la Pointe-aux-Trembles, du Domaine-du-Marais et du Domaine-Norois.
«Nous avons analysé leur offre finale et nous avons décidé de faire une contre-offre. Nous attendons un retour. Je ne veux pas entrer dans les détails et négocier sur la place publique», a mentionné le maire de Chambord, Gérard Savard.
Le maire de Desbiens, Nicolas Martel, a indiqué qu'une assemblée spéciale du conseil aura lieu jeudi soir pour analyser la proposition de Chambord. «Il n'y aura pas d'autres offres. C'est soit qu'on va l'accepter ou la rejeter. Si on ne l'accepte pas et bien le processus de demande d'annexion va se poursuivre. On ne veut pas se retrouver encore dans un processus de longues négociations», a-t-il tranché.
Dans sa proposition finale, dont Le Quotidien a obtenu copie, Desbiens propose que «Chambord assume tous les coûts reliés à l'établissement des conduites d'aqueduc et d'égouts dans le secteur desservi en vertu d'un règlement d'emprunt, à être adopté ultérieurement, assumé à 75% par les contribuables du secteur et à 25% (validation des coûts et approbation des villégiateurs) par l'ensemble des contribuables de la municipalité de Chambord». 
Elle doit aussi assumer les coûts d'exploitation et d'opération du système, mais percevra les taxes pour ce service.
Puis Chambord devra verser dans un Fonds de développement une contribution financière annuelle équivalente à 40% de la taxe foncière générale perçue sur les immeubles qui auront été branchés aux services d'aqueduc et d'égout.
Selon le maire Martel, cette proposition est avantageuse pour Chambord, car l'ajout de ces services va accroître la valeur foncière des résidences et attirer d'autres personnes à s'y construire.