CGI a estimé cet automne que 100 postes seront créés d’ici trois ans à ses bureaux de Chicoutimi, dont 20 sont actuellement ouverts.

CGI: stimuler la créativité et recruter

Le défi de programmation Code Jam organisé par CGI revient pour une deuxième année, vendredi, afin de recruter de nouveaux employés et faire connaître les besoins de l’entreprise qui devra combler 100 postes d’ici les trois prochaines années à Chicoutimi.

Les huit équipes inscrites devront rivaliser de créativité pour concevoir en 48 heures un outil créatif qui sera inspiré de deux termes pigés dans une banque de mots.

CGI a estimé cet automne que 100 postes seront créés d’ici trois ans à ses bureaux de Chicoutimi, dont 20 sont actuellement ouverts.

Les étudiants des niveaux collégial et universitaire devront concevoir leur outil avec la technologie de leur choix en s’inspirant simplement de mots comme « cuisine » et « robotique », illustre Christophe Tremblay, directeur conseil pour CGI à Saguenay, dans un exemple fictif.

« Ce qu’on veut, c’est vraiment laisser aller la créativité des gens, car si on encadre trop le sujet, la technologie, c’est sûr que c’est moins intéressant », souligne M. Tremblay, lors d’un entretien téléphonique.

Lors de la première édition du Code Jam, à l’automne 2018, l’équipe Skibidipapa, composée de Simon Marchand, Fabien Ogli, Mathieu Regnard et Félix Sabatie, avait remporté le premier prix.

Le défi sera lancé vendredi à partir de 19 h. Les équipes de deux à quatre participants peuvent prendre part à distance à l’événement ou, en nouveauté cette année, pourront également se rassembler dans un local de l’Université du Québec à Chicoutimi. Un coach accompagnera chaque équipe grâce à un support à distance.

Plusieurs postes à combler

L’an dernier, l’événement a permis à plusieurs participants d’entamer des démarches d’embauche ou de tisser des liens avec le bureau régional. M. Tremblay se souvient notamment d’un candidat qui a été embauché après avoir réseauté avec des représentants de CGI lors de la soirée de remise de prix.

Lors de la première édition du Code Jam, à l’automne 2018, l’équipe Les noobs de Jonquière, composée de Billy Bergeron et Jacob Maltais, avait remporté le deuxième prix.

L’événement permet à CGI de recruter de nouveaux talents, dans un contexte où les besoins demeurent importants pour la firme en technologies de l’information et en management. Cet automne, CGI a estimé qu’elle devra créer 100 postes d’ici les trois prochaines années à Saguenay, dont 20 sont ouverts actuellement.

« Dans le fond, on voit le phénomène inversé, où les entreprises affichent des postes et qu’on attend des candidatures. Il faut être beaucoup plus proactif », estime celui qui s’implique également afin de faire connaître les métiers des technologies numériques auprès des plus jeunes.

Christophe Tremblay, directeur conseil pour CGI à Saguenay

Des postes d’administrateurs de bases de données, de développeurs en intelligence artificielle et en automatisation font notamment partie des postes à combler. CGI compte quelque 700 employés à Saguenay.

La remise de prix aura lieu le jeudi 20 février à 18 h au Pavillon Alphonse-Desjardins de l’Université du Québec à Chicoutimi.

La soirée est également ouverte à tous ceux qui n’ont pas participé au Code Jam et qui souhaiteraient amener leur CV et discuter avec des responsables des ressources humaines de l’entreprise.