Serge Simard n'est pas déçu de ne pas être nommé ministre. Il sera fort occupé comme adjoint parlementaire du premier ministre

«C'est le choix de M. Couillard et je le respecte»

Serge Simard n'est pas déçu de ne pas être nommé ministre. Il estime que son rôle d'adjoint parlementaire du premier ministre va le tenir occupé. «C'est le choix de M. Couillard et je le respecte. Il va y avoir beaucoup de demandes dans la région parce que le premier ministre représente le comté Roberval. Nous allons travailler en équipe pour aider le développement de notre région», a-t-il déclaré. Il ne connaît pas encore son rôle exact. «Nous allons avoir une discussion, Philippe et moi, pour voir comment on va organiser le travail. C'est un beau défi et je suis déjà au travail. Je serai sûrement beaucoup sollicité étant donné les tâches du premier ministre. Je serai son bras droit», a-t-il ajouté. Même s'il lorgnait le nouveau ministère des Forêts de la Faune et des Parcs, il est content de la nomination de Laurent Lessard. «J'ai déjà parlé de quelques dossiers avec lui. Il va être un allié important pour notre industrie. Je pense qu'il va être sensible à nos préoccupations. De toute façon, les consignes du premier ministre ont été claires, il faut créer des emplois forestiers.»