Centre multisport de Jonquière: deux contrats échappent à la région

Le projet de construction du centre multisport de Jonquière entre dans sa phase préparatoire. Saguenay accordera les contrats d’architecture et d’ingénierie à deux entreprises de l’extérieur de la région.

À la suite du processus d’appel d’offres lancé dans les dernières semaines, la firme Bouthillette et Parizeau, de Montréal, a été le plus bas soumissionnaire pour la réalisation des plans d’ingénierie du futur centre avec un prix de 685 000 $, devançant les cinq autres firmes, aussi de l’extérieur de la région. Le plus haut soumissionnaire a déposé un prix de 1 109 000 $.

La réalisation des plans d’architecture relèvera de la firme St-Gelais Montminy + Associés/Architectes de Québec en raison du plus bas prix déposé à 576 000 $. La lutte à six à laquelle ont participé également les firmes régionales Groupe Conseil Planitech et Éric Painchaud a été serrée puisque le plus haut soumissionnaire, ABCP Architectes, a présenté un prix à 601 600 $.

Les firmes désignées ont jusqu’au 29 novembre prochain pour réaliser les plans et devis. Saguenay procédera ensuite aux appels d’offres pour la construction, travaux qui devraient s’échelonner sur une période de 16 mois jusqu’à la livraison en avril 2021.

Le futur centre multisport sera doté d’un terrain de soccer à 11 joueurs d’une dimension de 100 par 60 mètres pouvant être divisé en trois terrains de 55 mètres par 28 mètres avec des rideaux. Une piste d’athlétisme à trois corridors de 1,22 mètre de largeur aménagée au-dessus du terrain de soccer est également prévue.

S’ajoutent quatre cages de frappeur/lanceur à l’une des extrémités du terrain de soccer, le tout séparés par des filets et rideaux protecteurs.

L’aménagement d’un gymnase de 24 par 42 mètres avec surface en polyuréthane pour trois terrains de volley-ball, un terrain de hand-ball, neuf terrains de badminton et futsal est prévu, le tout ligné selon les normes sportives en vigueur. L’aménagement d’une mezzanine de gradin fixe pouvant recevoir 250 personnes pour le soccer est exigé. Les athlètes disposeront de 12 chambres pouvant accueillir 12 joueurs chacune et deux vestiaires avec 20 casiers. Chaque chambre doit disposer de son propre bloc sanitaire. Des bureaux, une cantine sans cuisson, un coin visiteur, une infirmerie et une boutique de sport pour dépannage figurent dans la liste.

Les ingénieurs et architectes auront la latitude pour dessiner un centre disposant d’une structure hybride bois et acier.

Les travaux, excluant les honoraires professionnels et les contingences de construction, devront entrer dans un budget de 20,6 millions $.