Centre de prévention du suicide: partager ses inquiétudes et sa détresse

Avec le retour au boulot de bon nombre de travailleurs, le Centre de prévention du suicide 02 rappelle aux personnes vivant du stress ou de la détresse qu’ils peuvent discuter avec des gens formés pour les écouter.

« Le retour au travail pour plusieurs entreprises de la région débutera cette semaine pour certains, pour d’autres dans les prochaines semaines ou encore baignant dans l’incertitude. Ces nouvelles directives de notre gouvernement peuvent susciter à la fois soulagement et inquiétude », souligne Mélanie Lapierre, du Centre de prévention du suicide 02.

Bien que l’organisation n’appréhende pas de hausse du nombre de suicides au Saguenay-Lac-Saint-Jean, les intervenants sont conscients que la détresse est élevée actuellement.

« Nous tenons à rappeler à la communauté du Saguenay-Lac-Saint-Jean que notre ligne d’intervention téléphonique s’adresse aux personnes en détresse et également aux proches inquiets d’un ami ou d’un membre de la famille, mais aussi à toutes autres personnes qui seraient inquiètes pour quelqu’un, même en l’absence de lien significatif. À titre d’exemple, un employeur, un collègue, un pharmacien, un médecin, un représentant d’un syndic de faillite, un animateur de radio ou un journaliste ayant reçu des confidences ou un message de détresse d’un auditeur ou autres », ajoute Mélanie Lapierre.

Il est possible de parler à quelqu’un gratuitement et en tout temps, en composant le 1 866 APPELLE (277-3553).