Martin St-Pierre, Centraide.
Martin St-Pierre, Centraide.

Centraide lance un appel à la générosité

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
Centraide lance un appel à la générosité. L’organisation amorce sa campagne de collecte de fonds alors que la COVID-19 continue de faire des ravages chez les personnes souvent déjà démunies et que les organismes communautaires ont besoin d’argent pour les soutenir.

La collecte est lancée sous le thème « Ici, avec coeur » dans 18 régions du Québec. Pour Centraide, le soutien du public est essentiel au fonctionnement des 1500 organismes communautaires qui y sont associés et qui offrent des services de première nécessité à plus de 1,5 million de Québécois.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, la campagne sera officiellement lancée dès la fin de septembre. L’annulation de plusieurs activités de financement s’ajoute au défi qui attend l’équipe régionale. Cette dernière compte sur la générosité des Saguenéens et des Jeannois pour assurer la réussite de cette 40e campagne de financement.

« Alors que le déconfinement nous donne de l’espoir, la bataille est loin d’être gagnée. Le retour à la vie normale est semé d’embûches pour de nombreuses personnes souvent déjà démunies. La pandémie a laissé dans son sillage des séquelles importantes. La campagne de collecte de fonds 2020 est cruciale pour les organismes communautaires qui offrent des services d’aide aux plus vulnérables dans notre communauté. Centraide, par son expertise, son agilité et sa connaissance des enjeux sociaux, est plus que jamais pertinent », affirme Martin St-Pierre, directeur général de Centraide Saguenay-Lac- Saint-Jean.

Un sondage Léger révélait en juillet dernier que les Québécois ont été très généreux depuis le début de la pandémie. Les données révèlent que 71 % d’entre eux ont donné au cours des derniers mois et que 78 % ont l’intention de le faire au cours des six prochains mois.

Centraide invite les Québécois à continuer à faire preuve de générosité puisque les prochains mois seront cruciaux pour les organismes qui viennent en aide aux personnes vulnérables dont la fragilité est exacerbée par la crise et à ceux qui ont basculé dans la précarité. Centraide souligne que le taux de chômage est demeuré à près de 10 % et que les demandes dans les banques alimentaires ont triplé.

Depuis le début de la crise, les paliers du gouvernement, des fondations, des entreprises et des donateurs ont confié la distribution des fonds à Centraide afin de s’assurer que l’argent soit réparti selon les besoins.

« Les Centraide du Québec ont démontré leur connaissance des besoins sur le terrain et leur rapidité pour verser les sommes aux organismes. Grâce à cet appui, ces derniers ont pu revoir à vive allure leurs services et leur fonctionnement pendant la crise. Plusieurs d’entre eux sont cependant restés fragilisés et sont inquiets pour l’avenir. La majorité des organismes connaissent un manque à gagner, doivent revoir leurs opérations, soutenir des dépenses reliées aux nouvelles normes sanitaires et faire face aux besoins qui explosent », affirme l’organisation dans un communiqué.