Environ 1000 personnes se sont déplacées pour donner des jouets usagés ou neufs, samedi.

Caserne de jouets: la population encore généreuse

Les citoyens ont encore une fois été généreux à l’occasion de la traditionnelle collecte de la Caserne de jouets Saguenay, samedi. L’organisme a reçu de nombreux jouets de qualité, dont certains, neufs, qui seront redistribués à au moins 5000 enfants d’ici Noël.

« C’était une très bonne année, les gens étaient heureux, fébriles de venir, a commenté le président de la Caserne de jouets, Mario Gagnon, lors d’une entrevue téléphonique avec Le Quotidien. [...] Nous avons eu autant de jouets, si ce n’est pas plus, dont des jouets de belle qualité. »

Il estime qu’environ 1000 personnes se sont déplacées sur la rue Roussel, à Chicoutimi-Nord, pour faire un don. Une quinzaine de palettes de bois, de cinq pieds par quatre pieds, ont été remplies de boîtes de jouets au terme de la journée. Une mascotte était sur place et des activités étaient organisées pour divertir petits et grands.

La députée péquiste de Chicoutimi, Mireille Jean, a donné quelques heures pour aider l’équipe à trier les jouets. Le conseiller municipal Marc Pettersen a aussi donné de son temps. Au total, une cinquantaine de bénévoles ont mis la main à la pâte lors de l’événement.

La collecte de jouets, qui en était à sa 30e édition, est aussi l’occasion de moments émouvants. « Nous avons même une dame qui est venue porter les jouets de son enfant décédé il y a un an. Son mari était venu, il y a peu de temps, et c’était la première fois qu’ils touchaient aux jouets de l’enfant depuis son décès », a raconté M. Gagnon. Un geste qui a ému nombre de bénévoles sur place.

Au moins 5000 enfants devraient recevoir des jouets, estime le président de la Caserne de jouets, à l’occasion du temps des Fêtes. Chaque année, une soixantaine de familles déposent une demande. La majorité des paniers préparés pour les enfants sont distribués via des organismes communautaires.

Les paniers contiennent un jouet neuf, trois usagés, ainsi qu’un livre et un casse-tête.

Par ailleurs, plusieurs casse-têtes issus de la collection de la Caserne de jouets seront exposés à partir du 25 novembre, à La Pulperie de Chicoutimi.