François Gagnon et Sandra Fortin ont participé aux festivités au port avec leurs enfants Darika et Mederek.

Carte postale de Québec signée Disney [PHOTOS et VIDÉO]

La venue du navire de croisière Disney Magic offre au port et à la ville de Québec toute «une carte de visite» pour attirer d’autres grands bateaux de croisière. Une opération de charme payante avec, en plus, l’embarquement et le débarquement des croisiéristes.

La Ville de Québec, le Port de Québec et l’Office du tourisme avaient mis le paquet pour convaincre Disney de séjourner dans la capitale nationale. «C’est quatre ans de travail. C’est la compagnie de croisière la plus recherchée au monde», a souligné le directeur des communications et du marketing, Éric Bilodeau, rencontré en marge des festivités à place des Canotiers, mercredi soir.

Avant de dire oui, l’équipe de Disney est venue plusieurs fois à Québec pour des visites d’inspection. «Ils ont tout visité et posé beaucoup de questions sur les excursions et sur la ville. Ils sont très exigeants», a raconté monsieur Bilodeau. 

Mais tout le travail accompli va se concrétiser dans les prochaines années selon le directeur des communications. «C’est un test cette année. Il y a 1800 passagers à bord, dont 300 enfants, plus de 900 membres d’équipage», a-t-il expliqué. «Quand les autres opérateurs vont voir que Disney a choisi Québec, ils vont vouloir venir aussi.»

Et cette visite est d’autant plus payante pour Québec avec le débarquement des passagers actuels et l’embarquement des nouveaux. «Un tiers des passagers qui vont embarquer demain sont arrivés hier et un tiers qui vont débarquer vont rester un jour ou deux à Québec avant de repartir chez eux. 95 % d’entre eux sont Américains», a fait valoir M. Bilodeau.

L’Office du tourisme a d’ailleurs déjà prévu une vidéo promotionnelle de la venue de Disney pour attirer les compagnies européennes comme MSC Croisières et TUI et les touristes étrangers à Québec. 

La Ville, le Port et l’Office du tourisme ont mis le paquet pour convaincre Disney de faire escale à Québec. 

Été comme hiver

La saison des croisières à Québec se déroule surtout l’automne, mais le Port et l’Office du tourisme aimeraient attirer des bateaux également l’été. «On voudrait attirer les familles et, l’été, avec les vacances, c’est plus facile», a confié le pdg du Port de Québec, Mario Girard. 

Disney a déjà déclaré qu’il ne reviendrait pas en 2019 parce que l’entreprise américaine choisit seulement 12 ports par année et qu’il y a une rotation dans les circuits. «On va s’asseoir avec Disney et on va voir si c’est possible de les faire revenir un été. En ce moment, ils ont quatre bateaux, mais trois sont en construction alors peut-être qu’un pourra venir à Québec au lieu d’aller dans les Caraïbes comme présentement», a-t-il révélé.

L’Office du tourisme de Québec réfléchit aussi à des croisières l’hiver comme en Norvège. 

Place des Canotiers 

Pour remercier Disney d’avoir choisi Québec et montrer à quel point la ville est accueillante, la Ville et l’Office de tourisme ont sorti le porte-monnaie pour organiser une soirée festive aussi bien pour les citoyens de Québec que pour les croisiéristes. 

Malgré la pluie qui s’est abattue sur la ville en fin de journée, la magie de Disney a opéré et les gens, adultes et enfants, ont répondu à l’appel par dizaines. Un bon nombre d’entre eux avaient sorti leur costume d’Halloween pour venir saluer Mickey et ses amis.

Parmi eux, la famille Gagnon : les parents, Mickey (François Gagnon) et Minnie (Sandra Fortin), et leurs enfants, Danika et Mederek Gagnon, également déguisés en personnages de Disney. «C’est une belle activité en famille, Disney, c’est magique, ça rejoint tout le monde et les croisières aussi, c’est du rêve. Même s’il pleut c’est un beau divertissement», se réjouit François Gagnon.

Mickey, Minnie et Dingo ont salué la foule du bateau. Un feu d’artifice tiré du Château Frontenac a clôturé la soirée.   

Pour cette activité, la Ville de Québec a déboursé 30 000 $ et l’Office du tourisme, 50 000 $.