Le caribou est considéré comme une espèce menacée aux termes de la loi fédérale sur les espèces en péril.

Caribous forestiers: les travaux de consultation amorcés

Les travaux de consultation dans le cadre de la Stratégie pour les caribous forestiers et montagnards sont amorcés. Le ministre Pierre Dufour, qui a rencontré les acteurs nationaux des secteurs d’activités touchés il y a quelques jours, a entrepris lundi les consultations dans les régions visées.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec a amorcé les échanges sur les différents enjeux à considérer dans l’élaboration de la Stratégie. Les consultations se poursuivront jusqu’au 18 juin dans les régions. Il sera notamment de passage à Roberval le 17 juin.

Lundi, il a rencontré des partenaires de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine.

Le ministre compte échanger avec les intervenants régionaux afin de cibler les enjeux locaux et les éléments à considérer dans le cadre de l’élaboration de la stratégie globale prévue pour 2022. Il souhaite dégager des pistes de solutions pour répondre aux besoins de l’espèce tout en limitant au minimum les effets socioéconomiques.

« Nous souhaitons être à l’écoute des acteurs concernés par l’enjeu de la protection des caribous forestiers et montagnards pour qu’ensemble, nous puissions développer une vision globale et intégrée qui permettra de protéger cette espèce vulnérable tout en maintenant la vitalité économique du Québec et de ses régions. J’ai entendu des opinions intéressantes et pertinentes des partenaires nationaux et je souhaite que nos échanges en région se poursuivent en ce sens », a-t-il affirmé.

En plus de Roberval, le ministre visitera Sainte-Anne-des-Monts, Baie-Comeau, La Malbaie, Val-d’Or et Chibougamau.

« Nous apprécions cette démarche de collaboration qui nous le constatons aujourd’hui, se veut inclusive. Les communautés doivent participer activement à l’élaboration de la Stratégie afin que ce projet de société reflète l’importance de l’activité forestière dans l’économie des régions », a souligné pour sa part Luc Simard, préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine et représentant de la Fédération québécoise des municipalités.

Les représentants de l’industrie forestière, les industries récréotouristiques, le milieu municipal, les syndicats, les groupes environnementaux et les nations autochtones ainsi que d’autres acteurs importants sur le territoire québécois sont interpellés dans les régions où se trouvent des caribous forestiers et des caribous montagnards.

« Nous travaillons tous dans un même but : développer le plein potentiel du secteur forestier tout en protégeant sa biodiversité. La tournée du ministre est une étape importante. J’espère qu’elle permettra des échanges fructueux sur les connaissances disponibles en matière de protection de l’habitat du caribou forestier. Ainsi, tous les intervenants bénéficieront des données scientifiques les plus récentes », estime Denis Lebel, président-directeur général du Conseil de l’industrie forestière.