Le Quotidien
Le commandant Stéphane Julien (troisième sur la photo), a expliqué que les cabanes parties à la dérive la semaine dernière ne lui ont pas occasionné de travail supplémentaire.
Le commandant Stéphane Julien (troisième sur la photo), a expliqué que les cabanes parties à la dérive la semaine dernière ne lui ont pas occasionné de travail supplémentaire.

Cabanes à la dérive: pas de travail supplémentaire pour la Garde côtière

Émilie Morin
Émilie Morin
Le Quotidien
Les cabanes à pêche qui sont parties à la dérive le long de la rivière Saguenay n’auraient pas occasionné de travail supplémentaire au Pierre Radisson, le brise-glace les ayant repêchées.