Le maire de Saint-Félicien, Luc Gibbons, a indiqué que la Ville avait travaillé pour que la hausse de taxes ne soit pas supérieure au coût de la vie.
Le maire de Saint-Félicien, Luc Gibbons, a indiqué que la Ville avait travaillé pour que la hausse de taxes ne soit pas supérieure au coût de la vie.

Budget 2020 de Saint-Félicien: le taux de taxation abaissé pour modérer la hausse de l’inflation

Alors que le nouveau rôle d’évaluation a fait grimper la valeur des maisons de 6,2 %, les élus de Saint-Félicien ont décidé d’abaisser le taux de taxes pour établir une hausse de taxes résidentielles de 2,5 % en 2020. Cette hausse survient après deux années de gel de taxes.

Le nouveau rôle d’évaluation 2020-2022 fait grimper la valeur des résidences de 6,2 % à Saint-Félicien, alors la progression varie dans les autres secteurs, atteignant 4,99 % dans le commercial, 2,4 % pour les industries, 5,29 % pour les immeubles de six logements et plus, 5,27 % pour les terrains vagues et 14,86 % dans le secteur agricole.

« On a travaillé fort pour que la hausse ne grandisse pas plus vite que le coût de la vie », a mentionné Luc Gibbons, maire de Saint-Félicien, qui soutient que les choix n’ont pas été faciles, avec l’énorme étendue du territoire à couvrir, notamment en milieu de villégiature.

Pour éviter des hausses qui auraient « appauvri » les citoyens, les élus de Saint-Félicien ont décidé de faire passer le taux d’imposition résidentiel, pour les propriétaires de six logements et plus, ainsi que le taux agricole de 1,15 $ à 1,11 $ par 100 $ d’évaluation foncière. Les taux de taxes demeurent inchangés pour les commerces (2,40 $/100 $ d’évaluation) et pour les industries (2,60 $/100 $ d’évaluation). C’est le taux de taxes pour les terrains vagues desservis qui connaît la plus forte hausse, passant de 1,15 $ à 2,22 $/100 $ d’évaluation, une mesure pour inciter les propriétaires à développer les terrains le plus rapidement possible, explique le premier magistrat.

Pour une résidence moyenne de 181 908 $, la hausse représentera une somme de 75 $ de plus à payer. Outre cette augmentation, des frais de 15 $ seront également perçus à chaque résidence pour l’implantation du compostage, pour une hausse totale de 90 $.

Mis à part l’augmentation des frais pour le compostage, tous les taux de services résidentiels demeurent inchangés pour les résidences.

plus de 20 M $

Pour 2020, le budget de Saint-Félicien atteindra 20,6 M $, en hausse de 4,6 %.

Cette hausse est principalement due à l’augmentation des taxes, à raison de 715 000 $.

Le nouveau pacte fiscal avec le gouvernement provincial permet également de toucher 80 000 $ supplémentaires.

En ce qui a trait aux dépenses, Saint-Félicien entame une grosse année de son plan triennal d’immobilisation, engendrant des dépenses de 9,9 millions de dollars. De cette somme, 1,9 million $ sera dédié au réseau routier, dont 750 000 $ pour la réfection de la partie sud du boulevard Hamel. Le reste des travaux a été priorisé, notamment pour l’amélioration de la sécurité, a expliqué Luc Gibbons.

Plus de 2,75 millions de dollars seront aussi investis pour la mise à niveau et le prolongement du réseau d’aqueduc, alors de 400 000 $ iront pour les nouveaux ensembles résidentiels.

Des investissements de 300 000 $ sont aussi prévus pour relier le système d’aqueduc au parc agrothermique, mais ces sommes seront dépensées seulement si Kaméléon confirme l’achat du terrain pour la construction d’une usine de cannabis, a précisé le maire.

La Ville prévoit un montant de 1 725 000 $ pour la construction d’une piste cyclable pour rejoindre La Doré, mais ces sommes seront remboursées grâce à diverses subventions. Au cours des deux prochaines années, le Tobo-Ski recevra pour sa part 680 000 $ (180 000 en 2020 et 500 000 en 2021), notamment pour développer de nouveaux sentiers. Les détails de ce projet seront connus au début de 2020.