Richard Martel et le député Steven Blaney

Brise-glaces sur le Saguenay: les conservateurs pressent Ottawa d’agir

Le député conservateur Steven Blaney a profité d’une tournée électorale dans Chicoutimi-Le Fjord en compagnie du candidat à l’élection partielle Richard Martel pour exiger du gouvernement fédéral le début des travaux sur les quatre brise-glaces au chantier maritime de la Davie afin de protéger l’économie régionale.

Le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Richard Martel ont insisté sur les retombées majeures des opérations de la Davie pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les brise-glaces sont, d’une part, nécessaires pour assurer la navigation sur le Saguenay pendant la période hivernale, et d’autre part, des entreprises de la région sont d’importants fournisseurs de biens et services pour le chantier maritime.

«L’an dernier, un navire qui transportait des matières pour Rio Tinto a été pris dans les glaces. Il ne faut plus que ce genre de situation se produise dans le futur. C’est une nécessité pour assurer les opérations des entreprises», a insisté Richard Martel.

Le député Blaney a enchaîné en rappelant les engagements du premier ministre Justin Trudeau de vouloir protéger l’industrie de l’aluminium: «C’est bien de vouloir protéger l’aluminium, mais il faut aussi s’assurer qu’elle puisse opérer sécuritairement pendant toute l’année. Le premier ministre s’est engagé pour un projet de quatre brise-glaces et nous avons des informations à l’effet que le plus puissant navire du groupe, le Aivik, avait été abandonné.» 

Plus de détails à venir.