Une douzaine de touristes avait été blessés lors de la chute de la passerelle au quai de Sainte-Rose-du-Nord.

Bris de la passerelle à Sainte-Rose-du-Nord: poursuite de 110 363 $

Un couple de l'Ontario, Romain Boisvenue et Denise Lalonde, intente une poursuite d'environ 110 000 $ contre Sainte-Rose-du-Nord, la Corporation nautique du quai de Sainte-Rose-du-Nord et une compagnie à numéro pour les blessures encourues lors de l'effondrement de la passerelle du quai des Croisières du Fjord du Saguenay.
La poursuite a été déposée à la chambre civile de la Cour supérieure du Québec du Palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield au début du mois de septembre.
L'événement s'est produit le 6 septembre 2016. Au moment où les passagers s'apprêtaient à embarquer sur le navire de croisière, la passerelle sur laquelle ils descendaient s'est effondrée, occasionnant des blessures à plusieurs personnes.
M. Boisvenue réclame 94 843,40 $ pour les pertes de revenus passés et perte de gains futurs (23 595 $), des coûts des soins passés (9898,40 $). L'homme de 66 ans réclame les coûts de soins futurs (1000 $), le coût pour ramener sa roulotte en Ontario (350 $) et les pertes non pécuniaires (60 000 $).
L'homme a eu quatre orteils disloqués au pied gauche (il a dû être endormi pour se les faire replacer) et a eu de vives douleurs aux deux pieds, aux chevilles et au dos. Il a aussi perdu connaissance.
De plus, la victime, qui a tenté de sortir une dame de l'eau, mais n'a pas été en mesure de le faire en raison de la douleur et du fait qu'il a perdu connaissance, dit ne plus être en mesure de faire du ski de fond, a de la difficulté à marcher plus de deux heures et doit s'arrêter après 30 minutes de vélo.
Du côté de sa conjointe, elle demande une compensation de 15 520 $, dont 15 000 $ pour les pertes non pécuniaires. 
La femme de 62 ans a chuté d'une hauteur de huit mètres, a ressenti une vive douleur aux parties génitales et croit avoir reçu le rebond de la passerelle entre les deux jambes. Elle a eu des douleurs à la cuisse et à la cheville droite. 
Quelques semaines après l'incident, Mme Lalonde a ressenti des douleurs à la hanche, a eu des maux de dos et de tête et à la nuque notamment.
plusieurs blessés dans l'effondrement
Le 6 septembre 2016, plusieurs personnes s'apprêtaient à descendre la passerelle pour vivre une croisière sur les eaux du fjord du Saguenay.
Mais la rampe d'embarquement s'est détachée du quai, entraînant par le fait même une vingtaine de touristes au sol et dans l'eau froide du plan d'eau.
Les premiers secouristes sont intervenus rapidement et ont tenté du mieux possible de prendre soin des blessés. 
Une des principales difficultés a été de ramener les blessés sur la terre ferme, étant donné que la passerelle n'était plus utilisable. 
Aucune des personnes n'avait été blessée sérieusement. 
Un médecin a aidé les blessés et a rassuré les gens sur place.
Depuis l'événement, la passerelle a été réparée et est sécuritaire.