À droite, l’organisateur, Claude Savard, et à ses côtés, Stéphane Boulianne, un participant qui souffre d’un cancer des ganglions.

Boucle de ma vie: l'objectif de Claude Savard dépassé

La Boucle de ma vie a connu un franc succès pour sa première édition. L’organisateur de l’événement, Claude Savard, voulait amasser 3000 $ pour la Fondation de ma vie de l’hôpital de Chicoutimi. Il a finalement amassé 7500 $, plus de deux fois l’objectif initial.

Un total de 120 participants ont enfourché le vélo, lundi matin, pour prendre part à l’événement. Deux randonnées s’offraient aux cyclistes. La première, de 120 kilomètres, menait les cyclistes jusqu’à Shipshaw, puis Alma et Saint-Gédéon. La deuxième randonnée de 80 kilomètres permettait aux cyclistes de se rendre directement à Saint-Gédéon, mais par l’autoroute. Le coût d’inscription était de 10 $ et les gens étaient invités à faire un don.

M. Savard dresse un bilan positif de cette toute première édition. « Tout s’est très bien déroulé. Les cyclistes étaient de bonne humeur et la météo était parfaite. C’était vraiment formidable. » Il a également avoué être surpris du montant amassé. « C’est une surprise, c’est sûr. C’est vraiment touchant de voir l’appui des gens », a-t-il mentionné tout juste après le tirage des prix de participation.

Seulement quelques heures après la première édition, Claude Savard n’écarte pas la possibilité de recommencer l’an prochain vu le succès de l’événement. « On en discute déjà. Je me le suis fait demandé toute la journée, alors je sens que l’engouement est là. »

Bien que ce soit beaucoup de temps et d’effort pour organiser une randonnée du genre, M. Savard estime que « ça en vaut vraiment la peine ».

C’est pour redonner un peu de ce qu’il a reçu que Claude Savard a organisé la Boucle de ma vie. L’homme, qui est atteint d’un cancer du poumon causé par l’amiante, voulait remercier le personnel hospitalier à sa façon tout en mariant sa cause à sa passion, le vélo. Pour Claude Savard, cette randonnée est également l’occasion de souligner le combat de trois de ses sœurs contre le cancer, dont une qui est malheureusement décédée en novembre dernier.