La rencontre se déroulera en présence de la mairesse Josée Néron, accompagnée du conseiller municipal de Laterrière, Michel Potvin.

BlackRock n’y sera pas

La rencontre de consultation concernant le pompage de la nappe phréatique, prévue le 13 février, ne mettra pas en scène l’entreprise BlackRock, mais plutôt la Ville de Saguenay et les citoyens intéressés à donner leur point de vue.

Cette précision a été apportée par le service des communications de Saguenay à la suite d’une erreur d’interprétation commise lors de la séance du conseil municipal de lundi.

La première partie de la rencontre présentera l’étude visant à analyser les diverses options d’alimentation en eau du complexe industrialo-portuaire de Grande-Anse, qui projette d’accueillir différents projets industriels. Quatre scénarios possibles ont été envisagés et ceux-ci seront présentés lors de la rencontre.

Les citoyens seront ensuite invités à donner leur opinion. La rencontre se déroulera en présence de la mairesse Josée Néron, accompagnée du conseiller municipal de Laterrière, Michel Potvin. Des représentants de Promotion Saguenay, de la Ville de Saguenay et de firmes d’ingénieurs seront également sur place.

La rencontre aura lieu le mardi 13 février à 19 h à la salle communautaire du point de service de Laterrière situé au 6166, rue Notre-Dame.

Matières organiques
Les citoyens ayant de l’intérêt pour le traitement futur des matières organiques pourront donner leur avis les 21 et 28 février lors de deux soirées de consultations qui auront lieu de 19 h à 21 h à la salle Pierrette-Gaudreault et à la salle du conseil de Chicoutimi respectivement. Lors de la première soirée, le public recevra de l’information sur les différentes façons de ramasser les matières organiques tandis que le 28, on y discutera des technologies pour traiter les matières organiques.

À la suite de ces rencontres, le public pourra déposer des mémoires portant sur ces deux sujets. La date limite pour le dépôt des documents est fixée au 26 mars à 16 h.