C’est devant l’édifice des travaux publics de Saguenay que le candidat à la mairie Jean-Pierre Blackburn a tenu son point de presse, vendredi.

Blackburn promet d’améliorer le suivi des plaintes

Le candidat indépendant à la mairie de Saguenay, Jean-Pierre Blackburn, s’engage à améliorer les services municipaux à la population, notamment en ce qui a trait aux travaux publics. S’il est élu le 5 novembre, M. Blackburn promet de s’attaquer aux nids de poule, au déneigement, au réseau d’aqueduc et à l’état général des routes en offrant une réponse rapide aux plaintes reçues.

« La Ville est un gouvernement de proximité. Avec les membres du conseil, le maire a l’obligation de s’occuper des préoccupations des citoyens. Je m’engage donc à une révision complète de nos façons de faire », a affirmé Jean-Pierre Blackburn, lors d’un point de presse tenu vendredi matin, devant l’édifice des travaux publics de Saguenay, sur le boulevard Saguenay. 

30 000 plaintes

Le candidat indépendant, qui était accompagné de son nouvel appui Paul Gimard, a affirmé que la Ville recevait pas moins de 30 000 plaintes et requêtes chaque année et que le suivi ne se faisait pas adéquatement.

« Je m’engage à ce que chaque plainte et requête reçoive un suivi dans les trois jours ouvrables suivants. Actuellement, le suivi n’est pas adéquat, ce n’est pas rapide.

«L’amélioration de nos services n’est pas l’affaire d’une seule personne. Si nous voulons réussir, ce sera avec la collaboration de l’ensemble des employés municipaux que nous y parviendrons. Nous allons mettre nos employés municipaux à contribution en utilisant pleinement leurs compétences et leur potentiel », a affirmé Jean-Pierre Blackburn. 

Réseau routier

Depuis le début de la campagne, le candidat se fait beaucoup parler du déneigement, de la détérioration des infrastructures, des trottoirs encombrés et en piètre état, de la vitesse dans les quartiers, des refoulements d’égouts et des nids de poule. 

L’ancien ministre fédéral avait d’ailleurs promis, il y a quelque temps, de faire passer le budget dédié à l’entretien du réseau routier municipal de 21 à 31 millions de dollars.

« Il s’agit vraiment d’une préoccupation généralisée », a fait valoir M. Blackburn.  

Une flèche contre Dominic Gagnon

Jean-Pierre Blackburn a quelque peu rigolé de la promesse de son rival Dominic Gagnon, concernant l’abolition des compteurs d’eau. Le chef du Parti des citoyens de Saguenay, Dominic Gagnon, a affirmé jeudi vouloir tourner le dos aux compteurs d’eau, s’il est élu. Questionné à ce propos par un journaliste vendredi, Jean-Pierre Blackburn a rappelé qu’il avait lui-même annoncé être contre le système de compteurs d’eau, il y a quatre mois. 

« J’ai fait une conférence à ce sujet au Montagnais, il y a quatre mois... Si M. Gagnon veut copier mes idées, il peut bien le faire, mais il faudrait qu’il le fasse bien, pas avec des chiffres tout croches comme il l’a fait », a déclaré Jean-Pierre Blackburn.