Le candidat indépendant à la mairie de Saguenay, Jean-Pierre Blackburn, a officiellement déposé sa candidature au bureau d'élection lundi après-midi.

Blackburn maintient son point

Jean-Pierre Blackburn a officiellement déposé sa candidature au bureau d'élection du boulevard du Royaume lundi après-midi. Le candidat indépendant à la mairie de Saguenay a profité de l'occasion pour réitérer son intention de construire deux nouvelles centrales hydroélectriques à Laterrière et Shipshaw en réaction aux propos du candidat du Parti des citoyens de Saguenay, Dominic Gagnon, qui estime qu'il fait fausse route.
« Je trouve un peu surprenant sa réaction puisque vous savez, M. Gagnon est docteur, pas ingénieur. Lorsque je parle d'exploiter certains barrages, c'est basé sur l'expertise d'ingénieurs », a affirmé Jean-Pierre Blackburn. 
La semaine dernière, le candidat indépendant s'est engagé à créer de nouvelles sources de revenus avec l'hydroélectricité pour alléger le compte de taxes des citoyens. 
Il maintient que l'idée est valable, quoi qu'en pense le candidat du Parti des citoyens. Il souhaite mettre à jour l'étude réalisée en 2007 par Cegertec pour mesurer le potentiel du projet. 
L'étude signée par Jean-Guy Hotte, dont M. Blackburn a copie, mentionne notamment que l'aménagement de la centrale Portage-des-Roches apparaît « très viable » et ne nécessite par la construction d'un barrage ni d'évacuateur de crue.
Il y apparaît aussi qu'il sera nécessaire de cesser de turbiner pendant 30 à 40 jours par an, ce qui est tout indiqué pour effectuer les travaux de révision des groupes turbines-alternateurs. 
« Nous avons l'expertise avec Hydro-Jonquière et il suffit de modifier des infrastructures déjà en place pour transformer l'évacuation de l'eau en dollars pour la population. De plus, Saguenay fait envie puisqu'elle est l'une des rares villes à pouvoir gérer un réseau électrique », insiste Jean-Pierre Blackburn. 
Le candidat affirme que les investissements de la Ville dans ce secteur se sont révélés performants. « Le 15 mai dernier, le président du Conseil du trésor de Saguenay et conseiller du Parti des citoyens, Jean-Yves Provencher, a affirmé que les centrales, c'est le meilleur investissement que la Ville a jamais fait. Il faisait référence au montant de plus de 11 M $ que la Ville a récolté en 2016 », explique-t-il. 
« Malgré tout cela, le chef du Parti des citoyens de Saguenay s'oppose catégoriquement à cette solution d'avenir. Il veut même faussement alarmer la population alors qu'il n'y aura pas d'impact sur l'évacuation des eaux. Pourquoi s'oppose-t-il systématiquement à la proposition d'un candidat adverse ? Pourquoi pense-t-il à son élection au lieu de penser aux besoins de la population ? »