Le directeur des ventes, marketing et communications de Bilodeau, Étienne Girard, devant le kiosque de l’entreprise au salon MAGIC de Las Vegas.

Bilodeau de retour au bercail

Mission accomplie pour Bilodeau Canada qui revient tout juste de Las Vegas où se tenait la grande foire commerciale MAGIC. En plus d’avoir piqué la curiosité de détaillants de l’Alaska et de la Russie notamment, l’entreprise de Normandin a été approchée pour participer à un défilé de mode en Californie.

Le directeur des ventes, marketing et communications, Étienne Girard, a indiqué qu’il avait peu de détails au sujet de cette éventuelle entente, mais les accessoires mode de Bilodeau ont intéressé les promoteurs californiens. 

« C’est très dispendieux pour nous de venir ici, mais c’est aussi très bénéfique parce que ça permet de créer des relations d’affaires », estime Étienne Girard. 

Les Américains qui le souhaitent peuvent acheter de ses produits, mais la seule façon de le faire est d’acheter en ligne via son site Web. 

L’entreprise souhaite maintenant que des détaillants américains vendent ses sacs à main, bottes, cols en fourrure, manteaux et autres vêtements qu’elle fabrique sur leurs tablettes. D’où l’importance d’une mission économique comme celle de Las Vegas. D’ailleurs, Étienne Girard a déjà dans la mire un autre salon de ce genre qui se tiendra à Denver en janvier.

Lors de leur passage au Nevada, Étienne Girard et sa collègue Julie Drolet ont également participé à un déjeuner d’affaires avec la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade. 

« Elle s’est montrée ouverte et en mode solution. Mme Anglade était là pour nous écouter et nous donner des trucs pour percer sur le marché américain », assure le jeune homme.