Bilan positif pour la reprise de la session à distance au Collège d’Alma

Emilie Gagnon
Le Quotidien
Alors que les cours au Collège d’Alma ont officiellement pris fin le 22 mai dernier, l’établissement dresse un bilan positif de sa dernière session qui, rappelons-le, a dû reprendre à distance le lundi 6 avril dernier en raison de la pandémie de COVID-19.

« Si la commande était imposante, le Collège a néanmoins réussi, dans un délai très court et en étroite collaboration avec le Syndicat des enseignantes et enseignants, à se repenser et à s’adapter à la situation, tout en maintenant la qualité de l’enseignement et l’atteinte des compétences pour l’ensemble de ses programmes », peut-on lire dans un communiqué.

La directrice générale de l’établissement d’enseignement supérieur, Josée Ouellet, souligne que, dès le début de la crise entourant la pandémie de COVID-19, l’établissement s’est fixé un but précis, celui de bien répondre aux demandes du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et aux directives de la Santé publique.

« À ce titre, on peut assurément dire mission accomplie . Nos équipes se sont mobilisées rapidement et sont parvenues à trouver des solutions innovantes aux enjeux et défis rencontrés », exprime Josée Ouellet.

La directrice des études, Marie-Ève Gravel, quant à elle, constate que cette situation particulière a permis aux enseignantes et enseignants d’explorer de nouvelles façons de faire qui seront assurément utiles pour la suite des choses.

« [Ils] ont fait preuve de beaucoup d’ingéniosité pour adapter leurs cours, incluant les simulations et les laboratoires, tout en misant sur des outils tels que Teams, Zoom ou Skype. »