Bientôt interdit de nourrir les canards

Le conseil municipal de Roberval devrait adopter un nouveau règlement interdisant de nourrir les oiseaux aquatiques lors de la prochaine assemblée ordinaire du conseil de la ville prévue le 17 septembre.

Le règlement qui sera en vigueur sur le territoire de la ville a été élaboré à la demande du Club nautique de Roberval dans l’objectif de conserver ses différentes cotes d’excellence.

L’avis de motion et le dépôt du projet de règlement ont eu lieu lors de la séance du conseil de mardi soir. Le directeur des affaires juridiques et greffier de Roberval, Me Luc R. Bouchard, a tenu à préciser que le règlement ne sera pas durement appliqué et que de la sensibilisation sera faite. Un affichage en ce sens est également à prévoir.

Questionné quant au choix d’un règlement plutôt que de l’éducation et de la sensibilisation auprès de la population, le maire, Sabin Côté souligne l’effet dissuasif de l’option choisie. 

Par ailleurs, il rappelle l’importance pour le Club nautique de conserver ses cinq ancres et cinq gouttes auprès de l’Association maritime du Québec. Ces reconnaissances de standards ont une importante au plan récréotouristique.

Les contrevenants au nouveau règlement s’exposeront à des amendes allant de 300 $ à 1000 $ pour une première offense.

+

TRAVAUX AU PALAIS DE JUSTICE: LA VÉLOROUTE POURRAIT ÊTRE DÉPLACÉE

Roberval a confié un mandat à la société CIMA+ SENC afin d’évaluer les possibles options de déplacement de la Véloroute des Bleuets dans le secteur adjacent au Palais de justice qui sera agrandi au courant des prochaines années. Une option comprenant une passerelle sera, entre autres, évaluée par les experts.

Le mandat attribué pour la somme de 21 500 $ à la société multidisciplinaire comprend notamment une étude environnementale et des esquisses préliminaires de cette bande lacustre. Sans certificat environnemental, il est impossible d’occuper l’espace protégé qui est d’une largeur de 10 mètres.

Comme l’a mentionné le maire de Roberval, Sabin Côté, l’objectif est de ramener la piste cyclable le long du lac. Le secteur situé entre l’École Notre-Dame et le Palais de justice est l’unique portion ne se trouvant pas sur le bord de l’eau, mais plutôt sur une bande le long du boulevard Saint-Joseph.

Travaux à l’Église Notre-Dame

Par ailleurs, un réaménagement du stationnement de l’Église Notre-Dame de Roberval est à prévoir.

Le contrat évalué à 105 991 $ a été octroyé à Construction Rock Dufour. Roberval et la Fabrique de la paroisse se partagent la facture au ratio de deux tiers et un tiers.

Le maire Sabin Côté a expliqué lors de la séance du conseil de mardi soir que l’espace sera revu complètement. Une attention particulière sera apportée aux espaces verts. Des arbres fruitiers seront, entre autres, ajoutés.