Le candidat de la CAQ dans Jonquière, Benoit Rochefort (à gauche), se défend d’offrir une de ses résidences en location sur Airbnb. On le voit ici avec son chef, François Legault (au centre), et les candidats caquistes de Lac-Saint-Jean et de Dubuc, Éric Girard et François Tremblay.

Benoit Rochefort pointé du doigt

Le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Jonquière, Benoit Rochefort, se défend de louer une de ses résidences sur la plateforme Airbnb pour des périodes de moins de 30 jours, ce qui est illégal selon les règlements municipaux dans ce secteur d’Arvida, zoné résidentiel. La CAQ a fait part du point de vue de M. Rochefort par voie de communiqué, vendredi soir.

« Benoit Rochefort loue avant tout sa résidence de manière occasionnelle à des travailleurs de la région. Il lui arrive toutefois, par moments, d’inscrire sa résidence sur la plateforme Airbnb », pouvait-on y lire.

« Depuis plusieurs mois, M. Rochefort tente en vain d’obtenir son permis et a d’ailleurs contacté des employés municipaux à ce sujet. On lui a indiqué qu’un règlement municipal visant à encadrer ce type de location sera déposé sous peu », poursuit-on.

la résidence ne sera plus à louer
Le communiqué indique que le candidat caquiste cessera de louer sa résidence. « Il communiquera à nouveau dans les plus brefs délais auprès des instances municipales afin de réguler la situation. Puisqu’il y a un doute, dans l’intervalle, Benoit Rochefort cessera de louer sa résidence par l’entremise du site Airbnb », conclut la courte déclaration.