Bélugas: blitz de patrouille sur le Saguenay et le Saint-Laurent

La grande affluence de plaisanciers et kayakistes sur le fjord du Saguenay et le fleuve Saint-Laurent, incite Parcs Canada et Pêches et Océans Canada à organiser un blitz de patrouille jusqu’au 2 août prochain afin de protéger les aires de séjour du béluga, une espèce en danger.

Selon Laurence Pagé, gestionnaire des relations externes à Parcs Canada, pour une cinquième année consécutive, les deux organismes fédéraux s’allient dans le cadre d’une activité de sensibilisation invitant les utilisateurs des plans d’eau à ne pas déranger les bélugas en s’approchant trop près des troupeaux. Ces animaux peuvent être forcés à interrompre leur alimentation ou leur repos ou encore la naissance de petits lorsqu’ils sont régulièrement dérangés par la présence de l’homme. Le dérangement fréquent peut avoir des impacts sur la santé et la reproduction des cétacés ainsi que sur la survie des jeunes.

Mme Pagé ajoute que les patrouilles n’ont pas un caractère coercitif et ne vise pas à donner des contraventions pour ceux qui ne respecteraient pas la réglementation en cour. Selon elle, aucun événement particulier n’est à l’origine de l’organisation des patrouilles.

Parmi les règles applicables, il est prévu que du 21 juin au 21 septembre, les embarcations ne doivent pas pénétrer dans la baie Sainte-Marguerite. La zone d’exclusion suit une ligne entre le cap Nord-Ouest et le cap Sainte-Marguerite. Une autorisation spéciale est accordée aux kayaks, canots et aux pêcheurs récréatifs qui doivent circuler sans arrêt le long d’un couloir longeant la rive à moins de 10 mètres dans les secteurs peu profonds à l’intérieur de la baie.

Les personnes qui le désirent peuvent suivre gratuitement une formation en ligne intitulée «Naviguer dans l’habitat des baleines» développée par le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins en partenariat avec Parcs Canada et Pêches et Océans Canada.