Alexandre Bouchard, président de la section régionale, accompagné de Cédrik Turcotte, responsable des communications, de Martin Roy et Associés, invitent les entreprises régionales à s’intéresser davantage au bâtiment durable.

Bâtiment durable: une solution pour l’avenir

Les ingénieurs, les architectes et le grand public auront une occasion de plus pour se familiariser avec le concept du bâtiment durable lors du lancement, mardi soir, de la saison de conférences de la section régionale du Conseil du bâtiment durable du Canada.

Alexandre Bouchard, président de la section régionale, accompagné de Cédrik Turcotte, responsable des communications, tous deux ingénieurs chez Martin Roy et Associés, expliquent que la mission du conseil est de promouvoir et de faire connaître le bâtiment durable en organisant quatre conférences par année avec des invités de choix. « Le bâtiment durable englobe l’économie, l’environnement, l’aspect social et le bien-être. Lorsqu’on pense au bâtiment durable, on pense tout de suite à l’économie d’énergie, mais on veut que les occupants soient confortables, et bénéficient d’une bonne qualité d’éclairage et d’air, puisque les Canadiens passent 90 % de leur temps à l’intérieur », explique M. Bouchard.

La gestion efficace de l’eau et de la climatisation constituent d’autres éléments faisant partie du concept pouvant mener à la certification LEED. « Il est vrai qu’il en coûte plus cher de construire à neuf selon le concept du développement durable, mais c’est plus rentable à long terme. L’intégration de la géothermie, de panneaux solaires, d’échangeurs d’air, de fenêtres orientées selon l’ensoleillement et de murs isolés sont autant d’éléments qui méritent d’être analysés au cas par cas. »

L’événement de ce soir se déroulera selon une formule 5 à 7, précédée d’un cocktail. Par la suite, Hugo Lafrance, directeur stratégies chez Lemay Architectes, présentera le nouveau siège social de l’entreprise, appelé Le Phénix, où travaillent 350 professionnels.

L’immeuble, qui était autrefois un entrepôt négligé construit dans les années 1950 dans le quartier sud-ouest de Montréal, a été complètement rénové pour tester de nouveaux concepts et des approches conformes aux critères d’excellence en bâtiment durable, avec des aires réservées pour la nourriture saine et des programmes d’activité physique.

M. Turcotte affirme que l’immeuble consomme autant d’énergie qu’il en produit.

Les deux porte-parole soutiennent qu’il est important que les professionnels s’intéressent au bâtiment durable et à la certification LEED, puisque, de plus en plus, les gouvernements exigent cette norme. « Si on ne veut pas que les entreprises régionales soient à la remorque et soient obligées de former des consortiums avec des firmes de l’extérieur pour accéder aux marchés publics, elles doivent s’intéresser au bâtiment durable », soutient M. Bouchard.

M. Turcotte conclut en affirmant que la nouvelle bibliothèque d’Arvida est en voie de devenir le premier bâtiment appartenant à Saguenay à être accrédité selon la norme LEED. Le centre de géomatique du Cégep de Chicoutimi, le poste de police de Saint-Ambroise, l’immeuble de Revenu Québec à Arvida et la nouvelle prison de Roberval sont également certifiés, tout comme devraient l’être le nouveau Palais de justice de Roberval et le nouveau hangar de la Base militaire de Bagotville.