Bacs bruns: un contrat de 4,6 M$ à la MRC du Fjord-du-Saguenay

Un contrat de 4 648 665 $ a été accordé à Services environnementaux Lac-Saint-Jean pour la collecte et le transport des matières résiduelles organiques sur le territoire de la MRC du Fjord-du-Saguenay.

Les maires étaient réunis en séance ordinaire, mardi soir, à Saint-Honoré. Le préfet Gérald Savard a précisé que le contrat, d’une durée de cinq ans, débutera le 1er octobre prochain, et se poursuivra jusqu’au 30 septembre 2025. Il ajoute que le contenu des bacs bruns sera transporté jusqu’à Hébertville, où il sera traité.

« Il faut que les gens s’impliquent. L’environnement, c’est vraiment important. Ça doit faire partie de nous. Ça fait 20 ans à Victoriaville qu’ils ont des bacs bruns, et nous, ce n’est pas encore commencé. C’est le temps, là », a-t-il rappelé.

Actuellement, la collecte des bacs verts se fait aux deux semaines, mais il n’est pas exclu qu’avec l’arrivée des bacs bruns, la période puisse s’étendre sur trois semaines. « On va laisser le temps aux gens de s’habituer, a assuré M. Savard. Si c’est fait comme il faut, il ne restera plus grand-chose dans le bac vert. »

Toujours en lien avec l’environnement, M. Savard se réjouit que la bâtisse de la MRC, à Saint-Honoré, ait reçu une attestation de performance remise par Recyc-Québec.

TNO et milieux humides

Les maires de la MRC ont aussi renouvelé la politique d’aide financière applicable aux territoires non organisés (TNO). Un montant de 73 000 $ est accordé pour les matières résiduelles, 500 000 $ sont réservés pour les chemins et 50 000 $ serviront pour les urgences, comme les bris de ponceaux.

Le préfet Gérald Savard pourra également aller de l’avant avec la signature du programme d’aide pour l’élaboration d’un plan régional des milieux humides et hydriques. La subvention de 83 300 $ est issue d’une entente entre la MRC et le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et le plan devra être déposé en 2022.