L’instigateur de la pétition en appui aux grands projets industriels au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Pierre Charbonneau, a déposé son document totalisant 10 229 signatures, lundi soir, lors de la séance du conseil de Saguenay.

Bac brun: la première collecte à l’automne 2022

La première collecte de matières putrescibles à Saguenay devrait avoir lieu à l’automne 2022. Le traitement des matières se fera par un tiers et Saguenay ira en appel d’offres pour que ce soit le moins coûteux pour les citoyens.

Saguenay, qui a opté pour l’option du bac brun pour la collecte des matières putrescibles, a annoncé qu’elle ferait traiter les matières compostables par un tiers, c’est-à-dire que la collecte et le traitement ne se feront pas avec les équipements de la municipalité. 

Le conseiller municipal Simon-Olivier Côté a informé que l’appel d’offres sera prochainement lancé, afin de donner à contrat le traitement de ses matières putrescibles. Il espère évidemment que le contrat soit octroyé à une compagnie de la région. 

La solution optimale, la plus sûre et la moins coûteuse pour le citoyen est le compostage extérieur réalisé par un tiers, a affirmé le conseiller, précisant que la toute première collecte devrait avoir lieu à l’automne 2022. Les citoyens pourront toutefois se familiariser avec les bacs bruns avant cette date. 

Le gouvernement provincial demande à ce que les municipalités se conforment à la récupération des matières putrescibles d’ici 2020. Saguenay devra donc payer une pénalité, mais Simon-Olivier Côté a répondu qu’il y avait des règles claires à suivre en matière d’appel d’offres et qu’il n’était pas possible de mener à terme le projet d’ici cette date.

Pétition pour les grands projets

L’instigateur de la pétition en appui aux grands projets industriels au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Pierre Charbonneau, a déposé son document totalisant 10 229 signatures, lundi soir, lors de la séance du conseil de Saguenay. Il était accompagné de plusieurs travailleurs de la construction, qui s’étaient déplacés à l’hôtel de ville pour l’occasion.

La pétition lancée par Pierre Charbonneau en appui aux projets industriels tels que ceux d’Énergie Saguenay, de Métaux BlackRock et d’Arianne Phosphate, a été remise à la mairesse de Saguenay, Josée Néron. M. Charbonneau, appuyé d’une quinzaine de travailleurs de la construction, a affirmé que 10 229 signatures avaient été recueillies et que la pétition continuait à circuler.