Jimmy Émond, Régis Villeneuve et Louis Bellemare lancent Panorama Aviation, une nouvelle division de l'entreprise Hélicoptères Panorama.(Photo Gimmy Desbiens)

Avions nolisés à Alma

Un nouveau service de vols nolisés verra bientôt le jour à Alma. L'entreprise Hélicoptères Panorama met sur pied une division aviation afin d'occuper la place laissée vacante par le départ de Pascan Aviation.
Alma n'aura pas été privée d'un service aérien bien longtemps. Panorama Aviation Fixed Wings devrait accueillir ses premiers passagers en avril prochain.
La nouvelle division de Hélicoptères Panorama, entreprise implantée à Alma depuis le début des années 2000, devrait recevoir son certificat d'exploitation de Transports Canada vers la mi-mars.
Les différents intervenants impliqués en feront l'annonce officielle au cours des prochains jours.
«Hélicoptères Panorama et Panorama Aviation sont deux entités complémentaires», précise Jimmy Émond, directeur général de Hélicoptères Panorama qui pilotera la nouvelle division. «Ce sont des services complémentaires. Nous avons l'idée de faire la même chose qu'avec la division hélicoptère, mais dans l'aviation.»
Contrairement à Pascan Aviation, qui offrait des vols ponctuels entre Alma et Montréal, l'entreprise offrira des vols au gré des demandes de la clientèle. «Nous allons nous ajuster selon la demande. Ce sera du nolisement.»
Déjà, Panorama Aviation a fait l'acquisition d'un Pilatus PC-12, le même type d'appareil 9 places qui était utilisé par Pascan.
«Ce sera quelque chose de neuf, de chic. C'est un appareil performant sur les longues distances et en régions isolées. C'est un appareil qui peut également se poser dans des lieux à accès limités et sur de courtes pistes.»
Mais l'implication d'autres entreprises régionales dans le projet permettra de mettre différents types d'appareils à la disposition des clients rapidement.
«Nous avons plusieurs projets de location d'appareils appartenant à des entreprises privées d'ici. On parle d'entre deux et quatre appareils que nous pourrions louer. Nous en aurions la responsabilité légale, sans en devenir propriétaires», confirme Jimmy Émond.
La mise en place de la nouvelle division permet l'embauche de quatre personnes, soit deux pilotes, un pilote en chef et un responsable de la maintenance.
«Pour nous, c'est aussi une façon d'encourager les jeunes pilotes formés ici. L'objectif consiste à garder le plus d'argent possible dans la région pour faire prospérer nos gens», souligne Jimmy Émond qui précise que lui et ses associés, Louis Bellemare et Régis Villeneuve, sont tous trois originaires de la région. L'homme d'affaires assure qu'ils comptent prendre leur temps afin de monter une entreprise durable.
«Nous sommes capables de nous organiser dans la région. De faire quelque chose de viable en allant tranquillement.»
Plusieurs éléments différencient les services offerts par Panorama Aviation de ceux auparavant fournis par Pascan Aviation.
«Pascan n'était pas basée à Alma. Ils y effectuaient des arrêts seulement. Notre situation est différente. Par ailleurs, la compagnie absorbait le coût du vol, peu importe le nombre de gens à l'intérieur de l'avion. Moi, je vais essayer de remplir l'appareil. Pour les utilisateurs, c'est avantageux, puisque le coût sera divisé par le nombre de sièges occupés.»