Les candidats retenus pourront voyager pendant deux mois, toutes dépenses payées, dans un pays francophone.

Aventuriers saguenéens et jeannois recherchés

Partir à l’aventure pendant deux mois toutes dépenses payées, c’est possible avec l’Académie des Explorateurs Vaolo, qui permettra à 20 voyageurs âgés de 18 à 35 ans de découvrir 20 pays de la francophonie.

Les gens ont jusqu’au 18 mars pour déposer leur candidature pour devenir en quelque sorte des « influenceurs ». Ils devront en effet, pendant les deux mois d’exploration, répertorier leurs découvertes sur Vaolo, une plateforme spécialisée dans le voyage d’expérience « hors des sentiers battus ». Et le fondateur de Vaolo, Jean-Sébastien Noël, espère bien récolter des candidatures de gens du Saguenay–Lac-Saint-Jean pour cette première édition.

« Les gens de Saguenay et du Lac-Saint-Jean sont des gens qui voyagent déjà. On les voit partout et ils ont aussi la fierté d’exporter la saveur de leur région ailleurs. Parce qu’avant d’être des citoyens du monde, il faut être des citoyens de nos régions », image M. Noël.

Avant de partir à la découverte du monde, les candidats devront suivre une formation dans la forêt Montmorency, située dans la Réserve faunique des Laurentides, au début du mois de mai. Les voyageurs ne seront pas formés à prendre des égoportraits, mais bien à se familiariser avec différents enjeux humains, dont la place des femmes et la réalité des peuples autochtones. Ils apprendront également des notions d’orientation, de survie et d’économie.

« Les gens iront à la découverte de l’humain. On cherche donc des gens avec une bonne curiosité et un certain humanisme. Le savoir-faire est important, mais moins que le savoir-être », résume Jean-Sébastien Noël.

Les «influenceurs» devront collectionner les histoires humaines et les lieux inusités, plutôt que les égoportraits.

Vaolo propose des destinations hors des sentiers battus, en mettant en lumière des communautés moins visitées. Exit le tourisme de masse ; le but est d’offrir une opportunité économique à ces milieux, qui pourront récolter des retombées liées au tourisme durable.

Les gens intéressés à poser leur candidature doivent remplir le formulaire sur le site Internet de l’organisation avant le 18 mars. Les candidats qui auront été retenus dans une première sélection devront ensuite produire une capsule vidéo.

La population sera ensuite invitée à voter pour leurs aventuriers préférés, lesquels s’envoleront dans différents pays en 2020.

Le projet est financé par plusieurs partenaires, dont Air Canada, Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ), le gouvernement du Québec, Telus, Tourisme Autochtone Québec, Hooké, The North Face et Desjardins.