Au Brésil depuis deux décennies

Béton préfabriqué du Lac (BPDL) célèbre cette année ses 20 ans de présence au Brésil, via sa division Stamp. Et l'usine d'Amérique du Sud qui compte plus d'une centaine de travailleurs fonctionne à plein régime.
«C'est un pays qui va très bien. On a beaucoup de travail et de bons projets. Il faut dire qu'il y a un boum avec le Mondial de soccer et les Olympiques qui s'en viennent», lance d'emblée Robert Bouchard, vice-président de BPDL.
En effet, Rio de Janeiro attire les investissements avec l'arrivée de ces événements sportifs majeurs aux étés 2014 et 2016. La construction connaît une croissance importante dans ce pays de l'Amérique du Sud. «Les hôtels et les condos, ça se construit beaucoup en ce moment. Il y a aussi des centres commerciaux de plus en plus», constate M. Bouchard, ajoutant que BPDL profite de cette manne.
La société brésilienne a bien changé depuis l'ouverture de l'usine il y a 20 ans.
«Les conditions de vie se sont améliorées. Les salaires ont augmenté. L'accès à la propriété est plus facile. À notre usine, au début, il n'y avait pas d'auto dans le stationnement, mise à part celle du patron. Aujourd'hui, on en voit plusieurs», remarque le vice-président de BPDL, imageant la croissance de la classe moyenne.
Fête
BPDL prépare une grande fête pour souligner les 20 ans. La direction organisera un événement festif dans son usine brésilienne en mai prochain.
«On va souligner ça. On est en train d'organiser ça avec le personnel là bas. Évidemment, mon père et ma soeur qui se sont grandement occupés de cette usine vont être du voyage. On veut aussi souligner les employés qui sont là depuis 20 ans aussi», précise M. Bouchard, vice-président de l'entreprise almatoise qui possède également des installations aux États-Unis.