Association des gais et lesbiennes du Saguenay-Lac-Saint-Jean : nouveau nom, même mission

Marc-Antoine Côté
Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
Les temps changent et l’Association des gais et lesbiennes du Saguenay-Lac-Saint-Jean suit la parade. Elle apparaîtra désormais sous de nouvelles couleurs et un nouveau nom (Diversité 02), à des fins d’inclusion, tout en gardant le cap sur la même mission qui a justifié sa création.

Le changement de nom vise à rendre l’organisme encore plus rassembleur, et ce, en reflétant les nouvelles réalités des personnes qui se reconnaissent dans la diversité sexuelle et la pluralité des genres.

Selon son directeur général, Daniel Gosselin, l’acronyme était dû pour une mise à jour, alors qu’il existe aujourd’hui jusqu’à une cinquantaine de lettres pour définir toutes les personnes incluses par la communauté. D’où l’appellation Diversité 02, qui s’accompagne aussi d’une identité visuelle renouvelée, œuvre de LUM design.

Le nouveau logo arbore les couleurs du drapeau arc-en-ciel inclusif de Philadelphie, incluant le noir et le marron, nouvellement ajoutés afin de représenter les populations de couleurs.

Aux yeux de Daniel Gosselin, c’est là un grand pas en avant, mais sur un chemin qui se veut encore long. « Il y a du travail à faire en matière d’unité LGBTQ+, particulièrement quand il s’agit de reconnaître les personnes de couleur dans la communauté, note-t-il. Notre nouvelle identité visuelle va de pair avec notre volonté d’être plus inclusif envers ces communautés, qui sont doublement marginalisées. »

Lorsque questionné au sujet des impacts de la pandémie sur la communauté, Daniel Gosselin mentionne une forte hausse de demandes, au cours des derniers mois. « J’aurais de la difficulté à expliquer la raison de cette hausse-là, mais je pense que la COVID-19 a fait en sorte qu’on se replie un peu sur soi, alors on se pose des questions et on a envie d’être qui on est. »

L’augmentation des demandes se fait notamment sentir pour les personnes trans, ce qui s’explique entre autres par le fait « qu’on en parle de plus en plus dans les médias » et que « la population est de plus en plus ouverte ».

C’est pourquoi, encore cette année, en plus de ses nombreuses formations offertes, Diversité 02 continuera à tenir ses groupes de discussion pour les personnes trans et les personnes non binaires, à raison d’une fois par mois.

À quoi s’ajoutera, à partir de janvier, un groupe de discussion destiné aux parents de jeunes appartenant à la communauté LGBTQ+. « On voit que oui, il y a un besoin de la communauté en tant que tel, mais aussi un besoin des parents qui veulent être accompagnés lorsque leur enfant fait son coming out, par exemple, ou lorsqu’un proche ou quelqu’un au travail a besoin d’encadrement », précise Daniel Gosselin.

Le changement de nom coïncide avec beaucoup d’évènements importants pour l’organisme, dont son premier financement par le biais du Programme de soutien aux organismes communautaires du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CIUSSS).

Il se veut également la première étape « d’un plan d’action pour les prochaines années », promet de son côté le président de Diversité 02, Jérôme Tremblay.