Nathalie Leclerc, candidate du Parti québécois dans Charlevoix-Côte-de-Beaupré, et fille de Félix Leclerc, était l’oratrice invitée dans le cadre de l’événement.

Assemblée du PQ: Nathalie Leclerc amenée en renfort

Le député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault, a profité de l’assemblée générale annuelle de sa circonscription afin de galvaniser les troupes en vue des élections provinciales d’octobre, en compagnie de Nathalie Leclerc, candidate du Parti québécois dans Charlevoix-Côte-de-Beaupré.

Le député s’en est pris à la Coalition avenir Québec et au Parti libéral, dans un discours préélectoral d’une trentaine de minutes livré devant les quelque 80 militants rassemblés dimanche au Regroupement acadien de Kénogami, martelant que les deux partis ne représentent pas le changement auquel les Québécois aspirent.

« Souvent, je donne l’exemple suivant : entre la Coalition avenir Québec et le Parti libéral, il y autant de différences qu’entre un Coke et un Coke Diet, a-t-il illustré. Alors, pour ceux et celles qui veulent avoir du changement, il faut peut-être regarder ailleurs. »

Nathalie Leclerc, oratrice invitée dans le cadre de l’événement, a ensuite pris le relais. La recrue vedette du PQ tentera de ravir la circonscription de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, perdue par Pauline Marois en 2014.

Mme Leclerc, fille du poète Félix Leclerc, a partagé son attachement à la langue française et à la souveraineté, dans un discours aux accents poétiques, où elle a rappelé à plusieurs reprises la mémoire de son père.

« On a un rêve, nous autres, hein ? Ce rêve d’être maîtres chez nous, en se tenant debout, la tête haute, les yeux vers l’horizon, en partageant nos idées, en écoutant ce que l’autre a à dire », a-t-elle exprimé.

Plusieurs militants se sont massés autour de la candidate, à la fin de l’assemblée générale annuelle, pour échanger avec elle.

Sylvain Gaudreault a voulu galvaniser les troupes, dans un discours à saveur préélectorale.

Finances et membership

Lors de l’assemblée générale annuelle, le président de la circonscription, Daniel Brassard, a par ailleurs souligné que Jonquière compte plus de 1700 membres du Parti québécois, ce qui en fait la troisième circonscription la plus importante en terme de membership pour le PQ.

La circonscription a également offert la meilleure performance en matière de financement : elle a atteint 175 % de son objectif, au cours de la dernière année. « Nous sommes une organisation exemplaire », a félicité le député Sylvain Gaudreault.

L’investiture de Sylvain Gaudreault aura d’ailleurs lieu le 26 avril. Le député, élu pour la première fois en 2007, sollicitera un cinquième mandat à l’Assemblée nationale.