Pour l'été, Arthur Gobeil est à la rencontre et à l'écoute des citoyens.

Arthur Gobeil: entre la famille et les citoyens

À trois mois des élections municipales, qui auront lieu le 5 novembre prochain, les candidats à la mairie de Saguenay sont très actifs sur le terrain. Le Progrès a rencontré Josée Néron, Jean-Pierre Blackburn, Jacques Fortin et Arthur Gobeil au cours des derniers jours afin de savoir où en est rendue leur campagne électorale.
La politique ne prend pas de vacances et le candidat indépendant à la mairie de Saguenay, Arthur Gobeil, l'a bien compris. Entre sa famille et les citoyens, il n'a pas une minute de répit.
« Mon objectif pour cet été, c'est vraiment d'être près des citoyens et d'écouter ce qu'ils ont à dire », explique d'emblée Arthur Gobeil, rencontré par Le Progrès entre deux sorties sur le terrain. Le programme estival de M. Gobeil a commencé fin juin, avec la venue des Snowbirds, l'équipe que dirige son fils le major Patrick Gobeil, à la Base militaire de Bagotville.
Il a ensuite fait un tour au Festival des vins de Saguenay et au Festival des bières du monde, une fois encore pour rencontrer les citoyens et prendre le pouls de la population. « L'été, les gens n'ont pas la tête à la politique, ils ne veulent pas qu'on les inonde avec nos programmes. L'important c'est de les rencontrer et de les écouter », raconte celui qui a annoncé sa candidature en octobre dernier.
Entre l'arrivée des Grands voiliers à La Baie et le Festival international des arts de la marionnette de Saguenay, M. Gobeil a pris du temps aussi pour se consacrer à sa famille et profiter de ses petits enfants, avant de se relancer dans les activités de précampagne. « Je suis allé à l'exposition agricole, au Festival des rythmes du monde ; ce n'est pas compliqué je fais le tour de toutes les manifestations », précise M. Gobeil.
« Mon programme politique est déjà bien avancé, là je suis plutôt dans une phase d'écoute, plus que dans la recherche d'idées », relate le candidat qui souhaite favoriser la pratique de sports chez les jeunes familles.
« Quand j'entends ce que les gens me disent sur le terrain et quand je les rencontre, je me rends compte que je suis rarement dans le champ pour les grandes lignes de mon programme », réalise fièrement Arthur Gobeil, avant de préciser que l'état des routes est sur toutes les lèvres. « C'est sûr que c'est un gros sujet, tout le monde en est conscient, et il faut que ça change », précise-t-il.
À la rentrée
Afin de poursuivre son programme chargé de cet été, le candidat annoncera bientôt sa participation à la Petite randonnée du gros Dickey le 16 septembre, via sa page Facebook. « Charles Cantin a lancé un défi au début de l'été pour qu'il y ait plusieurs équipes et Arthur Gobeil va en avoir une pour cet évènement », a annoncé l'agent politique Jacques Girard, l'annonçant par le fait même à Arthur Gobeil, qui ne le savait pas encore.
Pour être capable d'expliquer du mieux possible ses engagements politiques s'il est élu à la mairie de Saguenay, Arthur Gobeil organise régulièrement des assemblées de cuisine. « Ça nous permet d'être sur le terrain très régulièrement, et on en fait partout sur le territoire », ajoute Arthur Gobeil, avant de préciser que cette initiative permet également de recruter des bénévoles, par équipe de 10 à 15 personnes.
Début septembre, M. Gobeil participera à plusieurs forums et sera toujours à la disposition des citoyens.