Le président de la Société de la Vallée de l'aluminium, Arthur Gobeil, modère l'impact décisionnel de Luc Boivin dans la fermeture de l'usine Norvelis d'Arvida.

Arthur Gobeil désire calmer le jeu

Le président de la Société de la Vallée de l'aluminium (SVA), Arthur Gobeil, modère l'impact décisionnel de Luc Boivin dans la fermeture de l'usine Novelis d'Arvida, en réaction à la grogne suscitée par sa nomination à titre de directeur général de l'organisme.
«Les critiques accordent une trop grande importance au rôle décisionnel qu'avait M. Boivin à l'époque», a commenté Arthur Gobeil, au lendemain d'une montée aux barricades de certains anciens travailleurs.
Novelis a fermé les portes de son usine de la rue Fay, en 2012, congédiant 157 travailleurs. M. Boivin était alors directeur de l'usine Novelis d'Oswego, aux États-Unis.
Arthur Gobeil, qui s'est fait avare de commentaires, hier, a néanmoins avoué que le conseil d'administration de la SVA était conscient que cette nomination allait générer certaines critiques. «Tu ne peux pas fermer une usine de plus de 150 personnes, puis ne pas être critiqué», a-t-il souligné.
Par ailleurs, M. Gobeil a salué l'attitude de Luc Boivin, qui a rencontré les anciens employés de l'usine Novelis d'Arvida, lundi soir. «Il a généreusement accepté de rencontrer les travailleurs. Chacun a droit à son opinion. Il a cru bon de répondre à leurs questions», a-t-il fait valoir.
Invité à justifier l'embauche de M. Boivin, M. Gobeil s'est contenté de rappeler brièvement les propos tenus au moment de la nomination. «Il a été un choix unanime du conseil d'administration en raison de son expérience, de son réseau de contacts exceptionnel et de son expertise pointue», a-t-il réitéré.
Luc Boivin succède ainsi à Julien Gendron. Le nouveau directeur général a précisé vouloir faire de la création d'emplois sa priorité.
L'objectif de l'organisme à but non lucratif actif sur le marché international est de stimuler les activités de transformation de l'aluminium et de participer à l'implantation, de même qu'au démarrage et à la croissance d'entreprises au Saguenay-Lac-Saint-Jean.