Les élus ont adopté à cinq contre un les modifications au zonage pour accueillir un projet industrialo-portuaire sur le Saguenay.

Arianne Phosphate: Sainte-Rose adopte la réglementation

Les élus de Sainte-Rose-du-Nord ont adopté, à la majorité, la concordance pour les résolutions de la MRC du Fjord-du-Saguenay autorisant les changements de zonage pour la construction éventuelle d’une zone industrialo-portuaire sur les rives du Saguenay, notamment pour servir le projet Arianne Phosphate.

Le maire Laurent Thibeault a expliqué aux conseillers municipaux et aux citoyens que des modifications aux règlements de zonage n’étaient plus possibles, mais que des discussions pouvaient se faire.

« Il y a près d’un mois que les documents sont disponibles à la municipalité et personne n’est venu les consulter et personne n’a émis de commentaires ou fait des suggestions. Nous sommes ici pour adopter les règlements de zonage afin qu’ils puissent concorder avec ceux de la MRC », a indiqué le maire Thibeault.

Le conseiller Frédéric Villeneuve a été le seul élu à voter contre les propositions, car il estimait ne pas avoir eu assez de temps pour analyser la situation et voter en connaissance de cause.

« J’ai reçu les documents comme les autres il y a quelques semaines, mais il en manquait des importants. Je manque d’information pour voter en faveur ou bien me prononcer », a laissé voir M. Villeneuve.

Des citoyens se disent aussi inquiets pour l’avenir des terres agricoles, estimant qu’il est important de les protéger afin de continuer à nourrir la population.

Une citoyenne a demandé si le zonage était pour demeurer pour un port advenant que les grands projets ne se réalisent pas. Les élus ne savent pas pour le moment si la nouvelle réglementation est conditionnelle à la réalisation du projet d’Arianne Phosphate.