Les automobilistes qui circulaient dans le parc ont été témoins d’un 31 mai aux allures hivernales, dimanche matin.
Les automobilistes qui circulaient dans le parc ont été témoins d’un 31 mai aux allures hivernales, dimanche matin.

Après la chaleur, du gel au sol au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Myriam Arsenault
Myriam Arsenault
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Les automobilistes qui circulaient dans le parc des Laurentides ont eu droit à toute une surprise, dimanche matin. Avec l’avertissement de gel au sol était en vigueur au cours de la nuit et une température ressentie allant à 0 °C, la Réserve faunique des Laurentides présentait un décor hivernal. Malgré ce retour en arrière, aucun record de froid n’a été battu au Saguenay–Lac-Saint-Jean

C’est un changement de décor assez radical en l’espace d’une semaine. Si la vague d’humidité qui a duré quelques jours ressemblait davantage aux canicules d’été, le froid et la neige observés tôt dimanche matin faisaient plutôt penser à l’hiver.

Un avertissement de gel au sol est d’ailleurs en vigueur pour tout le secteur de Lac-Saint-Jean et de Saguenay, pour lundi matin. Émis par Environnement Canada, on conseille de protéger les plantes et arbres vulnérables.

Pour ce qui est du Lac-Saint-Jean, ce sont les secteurs d’Alma-Desbiens, de Normandin et de Saint-Félicien-Roberval, ainsi que la réserve faunique Ashuapmushuan, qui sont touchés par cet avertissement. Pour Saguenay, Environnement Canada avise que les secteurs de Falardeau-Mont-Valin, de Saguenay, de Rivière-Éternité-Petit-Saguenay, de Sainte-Rose-du-Nord et le secteur de Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine pourraient être affectés par un gel au sol.

Notons que le record de froid n’a aucunement été menacé à Saguenay. En 1969, il avait fait -17,8 degrés Celsius, alors que le point le plus froid dimanche a été atteint à 6h du matin, avec un mercure de trois degrés Celsius.

À Roberval, le record de froid a été enregistré en 1990, avec une tempéture de -0,7 degré Celsius. Dimanche, il a fait 1,4 degré Celsius à 5h, ce qui fut le point froid de la journée.