La quincaillerie Laurent Lapointe, du boulevard Saint-Paul à Chicoutimi, ferme ses portes après 75 années d’existence.

Après 75 ans en affaires: Laurent Lapointe ferme ses portes

La quincaillerie Laurent Lapointe, du boulevard Saint-Paul à Chicoutimi, ferme ses portes après 75 années d’existence.

Les dirigeants et membres du conseil d’administration de l’entreprise en ont fait l’annonce mardi matin juste un peu avant les heures d’ouverture habituelles.

Dans un court communiqué de presse, les responsables expliquent leur décision par les multiples changements survenus dans le domaine du commerce de détail.

« Il y a aussi eu le manque de support de nos créanciers. Cela a fait en sorte qu’il n’est plus possible de pouvoir continuer les opérations du magasin dans sa forme actuelle », ont-ils indiqué.

Une vente fermeture sera lancée à compter du mercredi 25 octobre. Le commerce sera ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 18 h jusqu’à l’épuisement de l’inventaire. Mais au plus tard, la quincaillerie sera fermée le 8 décembre.

Les dirigeants de Laurent Lapointe ont tenu à remercier leur clientèle fidèle au fil des décennies et surtout les 40 employés.

« L’expertise de chacun d’entre eux, de même que leur professionnalisme, a permis à toute notre fidèle clientèle d’obtenir le meilleur des services et ce peu importe leurs projets de construction ou de rénovation », d’écrire les propriétaires.

Il y a à peine un mois, l’entreprise avait annoncé une réorganisation afin de réduire ses coûts. Le commerce cherchait aussi de nouveaux investisseurs afin de faire face à la concurrence.

En septembre, il n’était pas question de fermeture. L’entreprise Laurent Lapointe était confiante de voir un autre quincaillier s’intéresser au commerce afin de l’aider à passer au travers la crise.

Ça n’aura pas été le cas. 

Uniquement à Chicoutimi, Laurent Lapointe faisait notamment face aux concurrents Rona, Potvin et Bouchard, La Réserve de Bois (BMR) et Home Hardware, sans oublier Canac et Ferlac au Lac-Saint-Jean.