Le maire d’Alma, qui remplaçait le préfet André Paradis lors de la séance ordinaire du conseil de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, a présenté une résolution appuyant la démarche du pédiatre Dany Harvey.
Le maire d’Alma, qui remplaçait le préfet André Paradis lors de la séance ordinaire du conseil de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, a présenté une résolution appuyant la démarche du pédiatre Dany Harvey.

Appui unanime à Dany Harvey à la MRC de Lac-Saint-Jean-Est

Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Les élus siégeant au conseil de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est ont adopté à l’unanimité une résolution appuyant la démarche du pédiatre Dany Harvey qui désire se consacrer aux traitements des allergies en milieu hospitalier et qui tente d’obtenir une dérogation au plan régional d’effectifs médicaux (PREM). La résolution demande au gouvernement provincial et au Centre intégré universitaire de santé et services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean de réagir promptement afin de dénouer l’impasse.

« Encore une fois, les décisions administratives qui nous viennent souvent des hautes sphères gouvernementales font en sorte que les régions sont souvent laissées pour compte ou perdent certains services », a mentionné le maire d’Alma Marc Asselin, qui assurait le remplacement du préfet André Paradis.

« Si on n’avait pas le spécialiste dans la région, ça serait un autre dossier. Présentement, on a la personne dans la région et on est capable d’avoir un suivi rapidement », a commenté le maire de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, André Fortin.

« On parle souvent des régions et des grands centres. On a la chance d’avoir M. Harvey, ici, dans la région. On a un gouvernement, en ce moment, qui financièrement va très bien. Je pense que ce soir, c’est important de donner le signal à M. Legault. C’est une bonne façon de dire : “On est avec la région” », a ajouté le conseiller municipal d’Alma, Jocelyn Fradette. Par ailleurs, la Ville d’Alma devrait déposer une résolution similaire. Le maire Marc Asselin a d’ailleurs lancé l’invitation aux autres maires prenant place à la table du conseil de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est à faire de même.