Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Une conférence de presse de la Coalition Fjord tenue en 2019.
Une conférence de presse de la Coalition Fjord tenue en 2019.

Appui de Saguenay à GNL: «inutile, incohérent et antidémocratique» dit la Coalition Fjord

Marc-Antoine Côté
Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
La Coalition Fjord s’explique mal l’appui de Saguenay sous certaines conditions à GNL Québec. Aux dires du groupe, la résolution votée mardi au conseil municipal va notamment à l’encontre d’un engagement de la mairesse, selon lequel le projet était conditionnel à un avis favorable du BAPE.

« La séance du conseil municipal fut un cafouillage incroyable qu’il nous semble tout d’abord nécessaire de clarifier en amenant quelques éléments de contexte », soutient la Coalition Fjord par voie de communiqué.

L’appui de Saguenay, tel que formulé mardi, est dit conditionnel au respect des exigences environnementales du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ainsi qu’à l’autorisation du gouvernement du Québec.

Mais cet appui serait « inutile, incohérent et antidémocratique », le rapport du BAPE démontrant que les trois conditions émises par le gouvernement pour l’acceptation du projet (inscription dans la transition énergétique, réduction des GES et acceptabilité sociale) ne sont pas respectées, selon le groupe.

Ce dernier note que la mairesse Josée Néron a « réitéré à de nombreuses reprises » que l’appui de la Ville ne viendrait que si l’avis du BAPE était favorable au projet. La Coalition Fjord rappelle également les conclusions « limpides » du rapport émis en mars: « (...) la somme des risques afférents au projet dépasse celle de ses avantages ».

Le co-porte-parole du groupe, Adrien Guibert-Barthez, souligne que la résolution proposée initialement par le conseiller Marc Pettersen, mardi, qui visait un appui sans condition au projet, a été « battue ». Selon lui, les conditions ensuite ajoutées sont « impossibles à atteindre » pour GNL Québec.

« La résolution votée est complètement incohérente. Le conseil offre un appui hypothétique au projet de GNL Québec alors qu’il est très clair que le BAPE rabroue ce projet. L’appui au projet, même conditionnel, est donc inutile », conclut-il.

+

L'INTÉGRITÉ DES CONSEILLERS ATTAQUÉE, SELON GNL SAG-LAC

En réaction à la sortie de la Coalition Fjord au sujet de la résolution adoptée par le conseil municipal de Saguenay mardi, le groupe GNL Sag-Lac dit vouloir « défendre l’intégrité de ces élus », affirmant que ces derniers sont les mieux placés pour témoigner de l’opinion du public par rapport au projet GNL.

Dans un communiqué émis en après-midi mercredi, le porte-parole Pierre Charbonneau a affirmé que la Coalition Fjord « s’en prenait à l’intégrité des élus dans le processus d’expression et de représentation que la population leur a conféré ».

Selon le groupe GNL Sag-Lac, la séance du conseil municipal de Saguenay s’est très bien déroulée et « il serait faux de croire qu’ils aient cafouillé sur une proposition d’amendement avec l’expérience qu’ils ont ».