Gérard Savard est maire de Chambord

Annexion de Desbiens: Chambord demande un médiateur

Les élus de Chambord demandent au ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT) de nommer un médiateur dans le dossier entourant l'annexion d'une partie de leur territoire à sa voisine, Desbiens.
Le conseil municipal s'est réuni en séance spéciale, mardi soir, pour adopter une résolution demandant l'intervention du MAMOT. De nouvelles donnes permettent aux élus chambordais de voir une lumière au bout du tunnel dans ce dossier, qui a fait couler beaucoup d'encre.
« Une nouvelle information majeure est apparue dans le dossier, suite à une vérification effectuée auprès de la Direction générale de l'urbanisme et de l'aménagement du territoire du MAMOT, où cette dernière a confirmé que tant que la municipalité de Chambord n'a pas modifié son plan d'urbanisme en concordance avec le nouveau schéma d'aménagement et de développement de la MRC, c'est l'ancien schéma qui s'applique. Cette information offre désormais la possibilité de deux solutions pour desservir les citoyens », souligne le maire, Gérard Savard.
Solutions
L'amorce d'une démarche pour la mise en place d'un réseau collectif qui serait opéré et géré par Chambord est maintenant possible.
Le conseil de ville ne ferme cependant pas la porte à la conclusion immédiate d'une entente intermunicipale entre Desbiens et Chambord de manière à assurer la desserte du secteur concerné.
« Ces derniers jours, nous avons effectué des démarches auprès de Desbiens dans le but de rétablir les discussions et possiblement permettre l'implication du MAMOT en vue de la conclusion d'une entente intermunicipale. Malgré notre ouverture et les démarches effectuées, il n'a malheureusement pas été possible de rétablir les discussions avec la ville de Desbiens », déplore le maire Savard.
Il ajoute que sa municipalité doit assurer la concordance de sa réglementation d'urbanisme avec le nouveau schéma d'aménagement et de développement de la MRC du Domaine-du-Roy d'ici le 15 octobre.
« C'est devant l'urgence d'agir que le conseil municipal a décidé de demander au MAMOT de nommer un médiateur qui permettrait la reprise des discussions entre les deux municipalités. »
Cette idée d'annexion à une autre ville provient d'un groupe de citoyens des secteurs de la Pointe-aux-Trembles, du Domaine-du-Marais et Domaine-Norois qui estiment que les services de Chambord ne sont pas convenables. Ces contribuables ont formulé une demande d'annexion à la municipalité de Desbiens l'an dernier. Après un refus de Québec, le conseil de Desbiens a reformulé une seconde demande, dont la superficie de territoire visée a été revue à la baisse.