Andrée Laforest, ministre des affaires municipale
Andrée Laforest, ministre des affaires municipale

Andrée Laforest heureuse du retour des députés à l’Assemblée nationale

Emilie Gagnon
Le Quotidien
Prudence et distanciation sociale : toutes les mesures nécessaires étaient mises en place pour le retour des élus à l’Assemblée nationale, mercredi. Selon la ministre responsable de la région et ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, « tout s’est bien passé et on tend vers un retour à la normale ».

Toutefois, étant donnée la situation actuelle, seulement 36 députés étaient présents au Salon bleu pour le grand retour après presque un mois d’absence. « Plusieurs pupitres ont été enlevés. Le Salon bleu est était vraiment méconnaissable », a-t-elle ajouté en entretien téléphonique.

Rappelons que le 17 mars, les activités de l’Assemblée nationale ont été interrompues à la suite de l’annonce des mesures d’urgence pour lutter contre la pandémie au Québec

Déconfinement et levées des barrages entre les régions

Depuis l’ouverture de la région, la ministre constate une augmentation du trafic dans la Réserve faunique des Laurentides, mais cette dernière soulève que cela est surtout lié à l’ouverture de certains secteurs d’activités, tels que la construction, des industries et des commerces.

« C’est certain que ça amène plus de gens à circuler, mais l’augmentation du débit du nombre de voitures n’est pas énorme », a soulevé Andrée Laforest.

Cette dernière souhaite également lancer un message de solidarité provinciale concernant l’ouverture des régions. « Autant que nous aimons aller à Montréal, autant que les Montréalais aiment venir dans notre région. Il faut rester solidaire », a-t-elle déclaré.

D’ailleurs, elle pense que la solidarité de toutes les régions envers la ville de Montréal est très importante.

« Le virus est là pour longtemps puisque nous n’avons pas de vaccin encore. Plusieurs Montréalais ont des chalets dans la région. Nous ne pouvons pas leur demander de se mettre en quarantaine rendus ici », a-t-elle mentionné. Selon la ministre, les gens sont conscients des mesures de prudence mises en place actuellement et il faut leur faire confiance.

La députée de Chicoutimi tient à ajouter que les Montréalais sont les bienvenus au Saguenay-Lac-Saint-Jean et que le tourisme est important pour notre région. Par contre, elle invite les visiteurs à redoubler de prudence.